La physiquephysique des particules cherche à décrire la matièrematière à l'échelle microscopique à partir d'un petit nombre de constituants élémentaires et de trois interactions fondamentales. Ce sont les fulgurants progrès accomplis au début du vingtième siècle par les recherches sur la structure de l'atomeatome qui ont conduit à l'émergenceémergence de cette discipline.

<br />Vue d'artiste de ce que sera le collisionneur LHC (en cours <br />d'installation au CERN dans le tunnel du LEP) superposée à une photo aérienne de la région où l'on a tracé le périmètre de l'accélérateur. Illustre les perspectives futures évoquées en fin de dossier

Vue d'artiste de ce que sera le collisionneur LHC (en cours
d'installation au CERN dans le tunnel du LEP) superposée à une photo aérienne de la région où l'on a tracé le périmètre de l'accélérateur. Illustre les perspectives futures évoquées en fin de dossier

Après un bref survolsurvol historique des premiers développements dans ce domaine, un aperçu des moyens expérimentaux actuels sera donné sur l'exemple du LEPLEP, le grand collisionneur électron positronpositron du CERNCERN - l'organisation européenne pour la recherche nucléaire - dont les douze années de fonctionnement ont marqué une étape importante en physique des particules. Le bilan de nos connaissances sur le monde de l'infiniment petit sera alors retracé et illustré par les résultats les plus marquants obtenus au cours de la décennie écoulée. Les perspectives futures termineront ce tour d'horizon.