Cela vous intéressera aussi

LEP est l'acronyme anglais de Large Electron PositronPositron. C'était le collisionneur électronélectron / positron de 27 km de circonférence ayant fonctionné de 1989 à 2000 au CERNCERN à Genève.

Les quatre détecteurs ALEPH, OPAL, L3 et DELPHI du LEP ont permis d'analyser les produits de réaction de ces collisions où les bosonsbosons du modèle électrofaible de Weinberg / Salam / Glashow pouvaient être trouvés en quantité. Les mesures très précises effectuées ont permis de valider le modèle standardmodèle standard, de rendre peu probables les modèles dits de technicouleur et de vérifier la prédiction des cosmologistes de seulement trois familles de neutrinosneutrinos légers dans l'UniversUnivers.

Résultat des expériences du LEP démontrant que seules 3 familles de neutrinos léger existent dans l'Univers.

Résultat des expériences du LEP démontrant que seules 3 familles de neutrinos léger existent dans l'Univers.

Fermé puis démonté à partir de 2001 pour laisser la place à son successeur, le LHCLHC, tout en ayant repoussé les valeurs des massesmasses des particules supersymétriques possibles, il aurait donné les premiers signes convaincants de l'existence du boson de Higgsboson de Higgs.

Liens:

-l'histoire du LEP.
-DELPHI.
-ALEPH.
-OPAL.
-L3.