Cela vous intéressera aussi

La relativité générale est d'abord une généralisation aux référentielsréférentiels accélérés des principes de la théorie de la relativité restreinterelativité restreinte.

Elle apporte cependant de plus une nouvelle conception de l'espace et du temps, dans laquelle la gravitationgravitation devient une propriété géométrique de l'espace-tempsespace-temps (qui possède une structure d'espace riemannien). En d'autres termes, la géométrie de l'espace-temps dépend de la distribution des massesmasses et, du fait de l'équivalence masse-énergie, des flux d'énergieénergie.

Les premières tests expérimentaux de la relativité générale datent du début des années 1920 (courbure des rayons lumineux par un champ de gravitation testée près du SoleilSoleil, précessionprécession du périhéliepérihélie de MercureMercure), mais la théorie a passé aujourd'hui de nombreux autres tests avec succès, l'un des plus précis étant la preuve de l'existence des ondes gravitationnellesondes gravitationnelles (prévues par la relativité générale) grâce à l'observation minutieuse de l'évolution d'un pulsar binairebinaire par Taylor et Hulse (Prix Nobel 1993).

Parmi les conséquences les plus célèbres de la relativité générale, on peut citer l'existence des trous noirstrous noirs (cf les travaux de Schwarzschild) l'expansion de l'UniversUnivers, etc, l'applicationapplication de cette théorie à l'astrophysiqueastrophysique et à la cosmologiecosmologie s'étant avérée particulièrement fructueuse.