Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite Il s'est déroulé à bord de l’ISS une expérience très particulière. En effet, Scott Kelly, un astronaute américain, a subi toute une série de tests tandis que son frère jumeau restait au sol. Le Cnes nous en dit plus sur cette expérience d'un an dans cette courte vidéo.

Un jumeau est chacun des deux enfants issus d'une même grossessegrossesse gémellaire. Il existe deux types de jumeaux :

  • les jumeaux monozygotes ou vrais jumeaux, qui dérivent de la fragmentation du même œuf. Ces jumeaux possèdent le même génome et sont de même sexe ;
  • les jumeaux dizygotesdizygotes ou faux jumeaux, qui dérivent de deux œufs distincts (deux ovules fécondés par deux spermatozoïdesspermatozoïdes différents).

Les jumeaux sont des populations souvent étudiées dans les recherches scientifiques pour mettre en évidence des facteurs génétiquesgénétiques et environnementaux dans une problématique. Par exemple, pour le diabète de type 1, chez des jumeaux monozygotes, lorsque l'un est diabétiquediabétique, l'autre jumeau a 40 % de risque de l'être aussi. Cela signifie que les facteurs génétiques et environnementaux sont tous deux impliqués dans le risque de diabète.  

Fréquence des naissances gémellaires chez l’Homme

La gémellité est fréquente dans le monde animal, mais plus rare chez l'Homme. Cependant, la fréquence des naissances gémellaires a beaucoup augmenté au cours des dernières décennies en Europe : elle aurait quasiment doublé en 40 ans ! Ce phénomène serait dû à l'augmentation de l'âge des mères et au recours plus fréquent à la procréation médicalement assistéeprocréation médicalement assistée. En 2016, en France, 1 à 2 % des naissances concernent des jumeaux. Certaines prédispositions génétiques expliquent qu'il existe des « familles à jumeaux ».

Les naissances gémellaires augmentent le risque de prématurité des bébés et de problèmes de santé chez la mère (pré-éclampsie, diabète gestationnel...).