Santé

Diabète gestationnel

DéfinitionClassé sous :médecine , diabète , diabète de type 2
 
Certaines grossesses peuvent entraîner des complications. Le diabète gestationnel est l'une d'elles et concerne environ 5 % des femmes enceintes. Il peut entraîner des répercussions aussi bien chez la mère que chez l'enfant. © Gigibiru Kukuning the Cat, Flickr, cc by nc sa 2.0

Le diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse, est une situation d'intolérance au glucose qui apparaît chez des femmes enceintes qui auparavant n'avaient aucun antécédent diabétique. Chez certaines, la maladie, qui se caractérise par une intolérance au glucose entraînant une glycémie supérieure à 1,26 g/l de sang, va persister au-delà de la grossesse. Le diabète gestationnel concernerait environ une grossesse sur 20.

La grossesse est en elle-même diabétogène, mais la résistance au glucose ne se révèle pathologique que dans une minorité des cas.

Facteurs de risques du diabète gestationnel

Il existe plusieurs facteurs de risques capables de favoriser le diabète gestationnel. Un âge avancé de la mère, des antécédents familiaux de diabète de type 2, une obésité ou une prise de poids excessive durant la grossesse ainsi qu'une multiparité constituent les principaux.

Risques pour la mère et l’enfant d’un diabète gestationnel

Pour l'enfant, le sucre en excès finit par être stocké, entraînant alors une prise de poids particulièrement forte, appelée macrosomie, qui complique l'accouchement. En plus, il existe pour le bébé des risques de présenter une détresse respiratoire ou un diabète de type 2.

Pour la mère, les risques sont les mêmes que ceux occasionnés par un diabète chronique. Ainsi, des œdèmes peuvent se développer, un diabète de type 2 peut définitivement s'installer et faire le lit d'une hypertension. Une naissance prématurée peut également intervenir. Avec un accouchement à terme, et étant donné le risque de macrosomie, une césarienne peut être pratiquée.

Cela vous intéressera aussi