Certaines étoiles variables se révèlent à l’œil nu, mais la plupart ont été observées grâce à des instruments de plus en plus performants. © robert, fotolia

Sciences

Étoile variable

DéfinitionClassé sous :Astronomie , étoile , étoile variable

On appelle étoile variable, une étoile dont la luminosité varie dans le temps. Une définition qui pourrait s'appliquer à la plupart des étoiles. Car, entre risque d'effondrement ou de dispersion, l'équilibre des étoiles reste instable. Et sur le long terme, quasiment toutes les étoiles présentent une luminosité variable. Même notre Soleil connaît des cycles d'activité qui influent sur sa luminosité. Mais les astronomes réservent le terme d'étoile variable à des étoiles pour lesquelles l'amplitude des variations de luminosité est assez importante et se produit sur un temps relativement court.

Cette définition permet tout de même de dégager plusieurs types d'étoiles variables. Certaines peuvent changer de luminosité en l'espace de quelques minutes tandis que d'autres changent lentement au fil des mois ou des années. Pour certaines également, les variations sont périodiques. Pour d'autres, elles se produisent de manière plus irrégulière et résultent par exemple de brutales éruptions.

Les astronomes classent les étoiles variables selon deux grandes catégories :

  • Les étoiles variables intrinsèques dont la variation lumineuse résulte de changements internes à l'étoile.
  • Les étoiles variables extrinsèques dont la variation de luminosité est due à une cause externe.
Les Céphéides sont des étoiles variables pulsantes. Leur période est de un et quelques dizaines de jours. Et leur éclat oscille entre 0,1 et 2 magnitudes. © foxyliam, Fotolia

Des étoiles variables de différentes natures

La première cause de variation extrinsèque est la présence d'une autre étoile à proximité. Vu de la Terre, cette autre étoile peut, périodiquement, éclipser au moins partiellement la première et provoquer ainsi des variations de luminosité qui classent l'étoile parmi les étoiles variables.

Lorsque deux étoiles sont très proches l'une de l'autre, la plus massive peut, par gravitation, arracher une partie de la masse de l'autre. D'où des variations de luminosité et là encore, le classement parmi les étoiles variables extrinsèques.

Les étoiles variables intrinsèques révèlent également différentes natures. Il y a les étoiles dites cataclysmiques, généralement de vieilles étoiles. Elles s'éloignent brusquement de leur équilibre et voient alors leur luminosité changer. Il y a aussi les étoiles dites éruptives. Elles présentent une luminosité changeante du fait de réactions quasiment imprévisibles qui se produisent dans leurs couches externes. Les étoiles variables par rotation affichent, quant à elles, une luminosité spatiale non homogène. Lorsqu'elles tournent sur elles-mêmes, elles nous renvoient donc une luminosité variable. Les étoiles variables pulsantes, enfin, oscillent autour de leur point d'équilibre, présentant une variation de volume qui se traduit par une variation de luminosité.

Notez que les 334 premières étoiles variables découvertes dans une constellation reçoivent une ou deux lettres code comme R Scuti ou UV Ceti. Les autres sont nommées V335, V336, etc. Proxima Centauri par exemple est connue comme une étoile variable sous le nom de V645 Centauri.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Comment évoluent les étoiles ?  Les étoiles naissent, vivent et meurent. Leur histoire est déterminée par leur masse initiale, laquelle décide des réactions thermonucléaires qui s'y produiront et des types de noyaux qu'elles synthétiseront avant de finir leur vie sous forme de naines blanches, d'étoiles à neutrons ou de trous noirs.