La découverte que la Terre est ronde remonte à l’Antiquité. © qimono, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Qui a découvert que la Terre est ronde ?

Question/RéponseClassé sous :Terre , histoire , Grandes découvertes

La Terre est ronde. Même si certains persistent à croire qu'elle est plate, c'est un fait scientifiquement prouvé. Et depuis bien plus longtemps que vous pourriez le penser.

L'idée que les Hommes ont d'abord — et pendant longtemps — imaginé la Terre comme un objet plat est largement répandue. C'est tout d'abord peut-être préjuger de l'intérêt que les premiers Hommes portaient à la forme de la Terre qu'ils foulaient. C'est également peut-être négliger les connaissances empiriques plutôt solides en géométrie et en astronomie que les Égyptiens, par exemple, avaient pu acquérir. Des connaissances qui laissent penser qu'ils ont très bien pu considérer la Terre comme ronde.

Une chose est certaine : ce n'est pas Galilée (de 1564 à 1642) qui a découvert que la Terre est ronde. C'est pour avoir défendu la théorie de l'héliocentrisme que le savant italien a été condamné par l'Inquisition. Une théorie qui allait à l'encontre de celle de l'Église qui prétendait que la Terre — et non le Soleil — se trouvait au centre de notre univers.

À ombre ronde, Terre ronde. Tel fut le raisonnement de l'astronome Apian au XVIe siècle. Lors d'une éclipse de Lune, on peut observer l'ombre ronde de la Terre sur la Lune. Un moyen (connu depuis l'antiquité) parmi d'autres de démontrer la rotondité de notre planète. © Bibliothèque de l'Observatoire de Paris

Les premières preuves attribuées à Aristote

Il semblerait que Thalès de Milet (de -625 à -547) ait été le premier à s'être réellement posé la question de la forme de la Terre. Mauvaise pioche toutefois puisque lui posait une Terre en forme de disque plat sur une vaste étendue d'eau. C'est ensuite Pythagore (de -580 à -495) et Platon (de -428 à -348) qui lui (re) donnent une forme sphérique jugée plus rationnelle. Et enfin Aristote (de -384 à -322) qui en apporte quelques premières preuves observationnelles comme la forme arrondie de l'ombre de la Terre sur la Lune lors des éclipses. Un fait qui ne paraît alors pas réellement choquer son monde.

Il ne faudra d'ailleurs ensuite pas attendre bien longtemps avant qu'Eratosthène (de -276 à -194) n'en calcule la circonférence. Il avait remarqué qu'à midi, le jour du solstice d’été, il n'y avait aucune ombre du côté d'Assouan. En mesurant l'ombre d'un bâton planté à Alexandrie au même moment et en connaissant la distance qui sépare les deux cités, il déduit la circonférence de la Terre avec une précision assez étonnante : 39.375 kilomètres contre quelque 40.000 kilomètres pour les estimations actuelles.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L'histoire de la Terre vue de l'espace  Depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, l’Homme a pris de la hauteur et pu admirer enfin le monde qu’il habite. Depuis l’espace, la Terre est magnifique, diversifiée et malgré tout unie, sans frontière. De là-haut, « on voit la fragilité de la Terre, a déclaré l’astronaute Thomas Pesquet. C'est un oasis dans un océan de rien du tout ».