La pollution atmosphérique est l'une des menaces liées au réchauffement climatique sur notre santé. © stokkete, Adobe Stock
Santé

Quel impact aura le réchauffement climatique sur notre santé ?

ActualitéClassé sous :vie , Urgence climatique , maladie

Sale temps pour la planète ! Le changement climatique est plus que jamais d'actualité avec la parution du dernier rapport du Giec. Une Terre plus chaude signifie aussi une santé mise à rude épreuve. Un groupe de 30 scientifiques dresse une liste non exhaustive des menaces sur notre santé liées au changement climatique.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 phénomènes météorologiques qui vont devenir plus fréquents à cause du changement climatique  Les aléas météorologiques ont toujours fait partie de notre quotidien. Mais avec le changement climatique, ces évènements autrefois exceptionnels tendent à se répéter. Voici 5 phénomènes météo que nous allons vivre plus souvent dans les prochaines décennies. 

Lundi 28 février 2022, le Giec partageait le deuxième volet de son sixième rapport consacré aux conséquences du changement climatique et aux moyens de s'y adapter. Comme les précédents, ce bilan est alarmant « il souligne l'urgence d'une action immédiate et plus ambitieuse pour faire face aux risques climatiques. Les demi-mesures ne sont plus une option », a déclaré Hoesung Lee, économiste et président du Giec.

Le changement climatique touche toutes les formes de vie sur Terre, animales et végétales. Les êtres humains aussi. Notre mode de vie occidental est menacé par des évènements climatiques plus extrêmes et fréquents, la raréfaction des ressources naturelles pour ne citer que ces deux exemples. Notre santé, elle aussi, est directement et indirectement menacée par le réchauffement climatique. Un collectif de trente chercheurs, venus du monde entier et affiliés à des universités prestigieuses tel que Harvard, le MIT (Massachusetts Institute of Technology) ou encore l'université de Vienne en Autriche, a dressé le tableau des risques pour la santé humaine que représente le changement climatique ainsi que des pistes d'adaptation, dans la veine du dernier rapport du Giec.

Canicule, pollution, incendies, tempêtes, des risques pour notre santé

Notre santé est directement menacée par les manifestations les plus évidentes du changement climatique. La canicule de 2003 qui a fait 15.000 victimes a marqué les esprits et a provoqué la mise en place du Plan canicule l'année suivante. L'épisode de 2019, aussi chaud que celui de 2003 mais plus court - cinq jours au lieu de 19 - a fait 1.500 victimes.

La chaleur est une épreuve pour l'organisme, qui est programmé pour fonctionner entre 36,1 °C et 37,5 °C selon les moments de la journée. Pour éviter la surchauffe quand la température dépasse les 40 °C sur plusieurs jours, les vaisseaux sanguins se dilatent, la respiration et le rythme cardiaque s'accélèrent, la sudation augmente aussi pour refroidir le corps, menant à la déshydratation. Un organisme jeune et en bonne santé y survit, mais cela peut être fatal pour les personnes fragiles. Les seniors, les foyers vivant sous le seuil de pauvreté, les minorités ethniques et les travailleurs précaires en extérieur sont les plus exposés aux conséquences de la canicule. Les fortes températures modifient aussi notre comportement, elles sont associées à une augmentation des taux de suicide, d'auto-mutilation ou encore des comportements agressifs.

Le changement climatique est une machine infernale dont les émissions de gaz à effet de serre sont le carburant. Cette pollution est aussi toxique pour notre santé. Selon l'OMS, les polluants atmosphériques les plus nocifs sont : les particules fines, l'ozone, le dioxyde d'azote et le dioxyde de soufre. Leur inhalation induit des troubles respiratoires chroniques, de l'asthme, et fragilise les voies respiratoires vis-à-vis des virus. Les particules fines de PM inférieur à 2,5 sont les plus dangereuses car une fois inhalées, elles peuvent pénétrer les alvéoles respiratoires et passer dans la circulation sanguine. 

Les incendies, qui eux aussi prennent de l'ampleur en matière de fréquence et de taille, saturent l'air de toutes sortes d'autres polluants issus de la combustion de nos biens manufacturés, notamment ceux en plastique. L'exposition à court et long terme aux fumées augmente le risque de maladies respiratoires et cardiovasculaires chroniques, des troubles mentaux, d'intoxication par de l'eau ou des aliments pollués. Là aussi, la liste n'est pas exhaustive.

Les inondations sont aussi un danger pour la santé, quand les eaux souillées contaminent les eaux potables et les rendent impropres à la consommation. Les tempêtes pendant les pics de production de pollen exposent les allergiques à des crises d'asthme et des rhinites allergiques.

Les effets du réchauffement climatique sur la santé en fonction des différents groupes d'organes. © Ioana Agache et al., EAACI

D'autres menaces en embuscade

Ces effets sont directs et assez facilement identifiables, mais le collectif de chercheurs souligne aussi l'existence d'effets indirects plus difficiles à anticiper. Parmi eux, il y a l'émergence de nouvelles maladies infectieuses et vectorielles. Avec l'augmentation des températures à l'échelle de la planète, des vecteurs comme les moustiques ou les tiques peuvent survivre loin de leur zone géographique d'origine et leur prolifération explose. Depuis 2004, le moustique tigre est durablement installé dans plusieurs régions de France métropolitaine, faisant craindre l'apparition de cas de Zika, de dengue ou du chikungunya loin des tropiques. Des cas d'importation sont recensés chaque année et plus rarement des cas autochtones, notamment deux cas de dengue en 2021.

Et puis, il y a aussi des conséquences à long terme comme le déplacement de nombreuses personnes, la diminution de la sécurité alimentaire, ou encore un stress durable. Voilà une description d'un monde peu enviable, qui sera peut-être le nôtre si l'inaction face au changement climatique perdure. Les scientifiques proposent des solutions pour atténuer ces problèmes, des solutions qui devront être prises sans plus tarder par les politiques. Adapter nos systèmes de santé face à l'augmentation des maladies respiratoires, des pandémies et autres troubles mentaux. Éduquer les jeunes générations sur le changement climatique, ses origines et ses conséquences, ou encore prendre des initiatives personnelles en fonction de ses moyens. Des mesures qui auront sûrement un impact positif, si l'humanité se décide à agir. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !