Dans la haute atmosphère, une couche d’ozone nous protège des rayons UV du Soleil. © Andrey Armyagov, Fotolia

Sciences

Ozone

DéfinitionClassé sous :chimie , ozone , couche d'ozone
 

À température ambiante, l'ozone — de formule O3 et parfois appelé trioxygène — est un gaz dont les molécules de composent de trois atomes d'oxygène. Il est quasiment incolore — même s'il peut être perçu par une couleur bleutée —, mais dégage une odeur caractéristique proche de celle de l'eau de Javel dès une concentration de 0,01 ppm. D'où son nom dérivé du grec signifiant « exhaler une odeur ».

Même s'il apparaît instable et qu'il a tendance à se décomposer en dioxygène, l'ozone est naturellement présent dans l'atmosphère terrestre. Dans la haute atmosphère, la stratosphère, il forme ce que l'on nomme la couche d'ozone qui protège la Terre de la majorité du rayonnement ultraviolet du soleil.  On parle alors de bon ozone. Certains gaz, comme les CFC — comprenez les chlorofluorocarbones —, ont la fâcheuse tendance à catalyser la transformation de l'ozone en dioxygène. C'est l'origine du fameux trou de la couche d’ozone.

Représentée ici, la structure de la molécule d’ozone. © Ben Mills, Wikipedia, Domaine public

L’ozone, à la fois protecteur et polluant

On trouve aussi de l'ozone dans la basse atmosphère, la troposphère. Son origine peut être plutôt naturelle lorsqu'il émane de feux de forêt par exemple. Mais elle peut aussi être plus directement anthropique lorsqu'il émane de gaz d’échappement ou de solvants. Et dans la basse atmosphère, l'ozone se transforme en un véritable polluant. Il est en effet alors nuisible à notre système respiratoire notamment, mais il peut aussi provoquer, par exemple, des irritations oculaires. Pour des concentrations de 50 ppm, l'ozone devient même mortel en quelques minutes seulement.

Notez que l'ozone est également utilisé dans l'industrie. Il sert ainsi à désinfecter les eaux, d'égouts ou de piscines, à blanchir les textiles ou la pâte à papier ou encore à stériliser le matériel médical.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La couche d'ozone surveillée par les satellites  En absorbant le rayonnement ultraviolet du Soleil, la couche d’ozone protège les êtres vivants à la surface de la Terre. Elle est indispensable. Mais des scientifiques ont observé dès le milieu des années 1970, une inquiétante diminution de sa concentration dans la stratosphère sous les effets délétères des fameux CFC (entre autres). Depuis le protocole de Montréal (1987), qui a abouti à une prise de conscience internationale, des mesures ont été prises pour soigner le problème. Le « trou dans la couche d’ozone » est-il en voie de guérison ? Il semble que oui. Des satellites surveillent les fluctuations de ce gaz dans la haute atmosphère, sous l’influence du Soleil et des activités humaines…