La troposphère représente les 5/6 de l'atmosphère terrestre. © K4dordy, Flickr 3.0

Planète

Troposphère

DéfinitionClassé sous :climatologie , tropopause , atmosphère terrestre

La troposphère est la couche inférieure de l'atmosphère. Elle est présente sur des planètes comme la Terre, Mars ou Vénus. Dans cette zone, les gaz sont retenus près du sol de la planète grâce à la force gravitationnelle. La troposphère contient des nuages et la grande majorité de la vapeur d'eau de l'atmosphère. Elle est le siège des évènements météorologiques (nuages, oragesetc).

La troposphère représente les 5/6 de l'atmosphère terrestre. L'air y contient de la vapeur d'eau et du gaz carbonique, des poussières (surtout de 0 à 3 kilomètres). La température s'y abaisse progressivement d'environ 1 °C tous les 200 mètres quand on s'élève en altitude. La troposphère est située entre 0 et 10 kilomètres d'altitude dans les zones tempérées, mais elle est plus épaisse à l'équateur qu'aux pôles. Sa limite supérieure, qui la sépare de la stratosphère, s'appelle la tropopause. Celle-ci se trouve entre 5 et 6 kilomètres au-dessus des pôles, où la température est d'environ -45 °C. Au niveau de l'équateur, la tropopause se situe entre 16 et 18 kilomètres d'altitude, une zone où la température avoisine les -80 °C.

Les mouvements d’air dans la troposphère

Du point de vue étymologique, le terme de troposphère vient du grec tropos, qui signifie tourbillons. La troposphère est en effet une zone de l'atmosphère dans laquelle l'air peut être agité par des tourbillons. L'instabilité de l'air dans la troposphère conduit à des mouvements responsables des perturbations météorologiques.

Par exemple, les vents soufflent des zones de haute pression atmosphérique, c'est-à-dire les anticyclones, vers les zones de basse pression atmosphérique, à savoir les dépressions. Le passage des dépressions conduit aux perturbations atmosphériques. Il existe aussi des mouvements verticaux d'air dans la troposphère. Ainsi l'air chaud, moins dense, s'élève par convection thermique : on parle d'ascendance convective. Mais en s'élevant dans l'atmosphère, l'air se refroidit, des gouttes d’eau peuvent se former. Contrairement à l'air chaud, l'air froid, plus dense, est descendant : c'est la subsidence.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Kézako : comment prévoir la météo ?  Les prévisions météorologiques font appel à de nombreux facteurs : analyse des vents, de la pression atmosphérique, des températures, etc. Unisciel et l'université de Lille 1 nous expliquent, durant cet épisode de Kézako, comment les scientifiques prédisent le temps qu’il pourra faire dans les prochains jours.