Les lichens : témoins de la pollution atmosphérique

DossierClassé sous :Environnement , Nature , lichen

Les lichens sont des organismes symbiotiques associant un champignon à une algue. Ils sont utilisés depuis plusieurs décennies pour évaluer la qualité de l’air. Tentons de comprendre pour quelles raisons ces organismes vivants sont de bons témoins de la pollution atmosphérique.

  
DossiersLes lichens : témoins de la pollution atmosphérique
 

Les lichens sont des organismes particuliers qui peuvent nous renseigner sur la qualité de l'air. La dégradation environnementale est une question d'actualité liée aux nombreuses activités humaines.

La mésange Parus major se nourrit de lichens. © Ondrej Prosicky, Shutterstock

Les lichens, de précieux organismes

Les données apportées par de tels organismes s'avèrent donc précieuses, tant pour la recherche scientifique, que pour les collectivités territoriales qui désirent informer les populations.

Ce dossier a pour mission d'expliquer qui sont ces organismes biologiques et comment ils interagissent avec leur milieu, pour mieux comprendre les raisons de leur sensibilité à la pollution atmosphérique. Ainsi, nous allons décrypter comment il est possible de les utiliser pour évaluer la qualité de l'air à travers différentes approches complémentaires. Bonne découverte.

À lire aussi sur Futura