Planète

Le département de la Vienne

Dossier - Tourisme dans la Vienne
DossierClassé sous :géographie , vienne , tourisme dans la Vienne

-

Le département de la Vienne a été créé à partir d'une portion de la province du Poitou et d'une partie de l'Anjou avec le rattachement du sud du Saumurois. Rendez-vous à Poitiers, bien sûr, mais aussi dans la seule réserve naturelle du département : le Pinail, en passant par l'Acadie.

  
DossiersTourisme dans la Vienne
 

La Vienne est le département le plus étendu de la région Poitou-Charentes et le 16e plus grand département de la France métropolitaine. Bien que moyennement peuplé, il fait preuve d'un dynamisme certain et d'une forte vitalité économique grâce à son chef-lieu Poitiers, sur l'axe Paris-Espagne.

Village et abbaye de Nouaillé-Maupertuis. © Kokin, Wikimedia commons, DP
Carte géographique de la Vienne. © Quid

La Vienne en quelques chiffres 

D'une population totale de plus de 430.000 habitants sur une superficie de 6.990 km2, le département de la Vienne est partagé en :

  • 3 arrondissements ;
  • 4 circonscriptions législatives ;
  • 38 cantons ;
  • 22 intercommunalités ;
  • 281 communes.

Les habitants de la Vienne sont appelés les Viennois.

Blason de la Vienne « D’argent au double cœur vidé, couronné et croiseté de gueules, à la bordure componée d’azur à la fleur de lys d’or et de gueules au château donjonné de trois tourelles aussi d’or ». © DR

La Vienne, une rivière

La Vienne est aussi une rivière traversant les départements de Haute-Vienne et de Vienne, une partie de la Corrèze, de la Charente et de l'Indre-et-Loire. D'une longueur de 372 km, elle est un gros affluent de la Loire, avec l'Allier et le Cher. Du plateau de Millevaches, dans le Limousin, à la plaine de Touraine, la rivière traverse des paysages variés.

Vue de la rivière de la Vienne entre la commune de Tarnac et Rempnat. © J Christophe Fauvet, Wikipédia

Poitiers, chef-lieu du département de la Vienne

Poitiers est le chef-lieu du département de la Vienne et de la région Poitou-Charentes. Ses habitants sont appelés les Poitevins, dérivés du nom du peuple gaulois les Pictons.

Formation du département de la Vienne

Cœur historique de l'ancienne province du Poitou, le département de la Vienne trouve son origine à la Révolution française, en 1790. Il est constitué à partir du démembrement de l'ancienne province du Poitou, qui couvrait la Vendée et les Deux-Sèvres, et d'une partie de l'Anjou.

Carte des sénéchaussées de l'Anjou au XVIIIe siècle. On aperçoit en rose la sénéchaussée principale d'Angers, en violet celle secondaire de Baugé, en jaune de La Flèche, en vert de Beaufort, en marron clair, bleu et orange, les sénéchaussées secondaires de Château-Gontier, de Saumur et de Loudun. © Parigot, Wikipédia

Poitiers (ou Lemonum), ancienne capitale des Pictons

Dès l'époque galloromaine, Lemonum (Poitiers) devient la capitale des Pictons (peuple de la Gaule, venant des Celtes). Au sud du département, la cité galloromaine de Sanxay subit les mêmes assauts qu'à Poitiers, des barbares Alamans et Francs, sans jamais pouvoir se relever.

En 507, la victoire de Clovis sur Alaric II (roi des Wisigoths), à Vouillé, marque l'avènement des Francs deux siècles plus tard, en 732. La victoire de Charles Martel est un autre épisode de l'histoire de France.

Le gisant couché en tuffeau polychrome d'Aliénor d’Aquitaine (avec Henri II au second plan), à l’abbaye de Fontevraud. Reine de France de 1137 à 1152, elle est représentée à une trentaine d’années, coiffée de la couronne royale avec pour la première fois, en Occident médiéval, le thème de la femme lectrice (lisant probablement un psautier). © Elanor Gamgee, Wikipédia, licence Creative Commons Paternité 3.0 (non transposée).

Monuments mérovingiens et carolingiens à Vienne

Dès le Haut et Bas Moyen Âge, la Vienne conserve le plus grand nombre de monuments mérovingiens et carolingiens de France. C'est le cas de Poitiers, sous Aliénor d'Aquitaine. C'est aussi le cas à Saint-Savin, dont l'abbaye abrite des fresques romanes du XIIe siècle classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

La Renaissance, enfin, marque une autre période brillante du Poitou, inspirée du proche Val de Loire.