La cathédrale Saint-Étienne de Metz dans le département de la Moselle est le monument le plus visité de la ville. © Bruce Critelli, Flickr
Maison

Église, cathédrale, basilique, quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , église , culte chrétien

Le culte chrétien compte de nombreux édifices destinés à accueillir les fidèles. Mais pourquoi certaines églises ont-elles des noms différents ? Qu'est-ce qui distingue une église « normale » d'une cathédrale, d'une basilique ou d'une chapelle ?

En 2016, la France comptait 40.307 églises et chapelles paroissiales de propriété communale et 1.951 églises de propriété diocésaine, selon la Conférence des évêques de France. Mais certaines ont des titres particuliers. Tout d'abord, l'église (du grec ekklesia, qui veut dire assemblée) désigne tout lieu de culte destiné à célébrer la messe. Elle est parfois appelée temple dans la religion protestante.

Cathédrale : définition

La cathédrale est l'église principale du diocèse (une division administrative de l'église) dans laquelle siège l'évêque. Il s'agit souvent d'une église de grande dimension, destinée à accueillir les ordinations ou les grands-messes pour les fêtes chrétiennes. La France métropolitaine compte 158 cathédrales catholiques, dont 93 servent toujours d'église principale du diocèse. Les plus célèbres sont Notre-Dame de Paris, celles de Strasbourg, Reims, Metz ou Amiens. Mais il y a aussi des cathédrales orthodoxes grecques, russes ou arméniennes. La cathédrale Saint-Étienne de Paris appartient par exemple à l'État grec.

La basilique Saint-Pierre de Rome au Vatican. © Karim von Orelli, Flickr

Basilique : définition

Le terme basilique est hérité de la culture romaine, où ce lieu désignait un bâtiment avec une activité publique (banque, bourse, tribunal...). Les premiers chrétiens ont ensuite bâti leurs églises sur le modèle architectural des basiliques modernes, ce qui explique pourquoi ce terme est aussi employé dans le culte catholique. La basilique est une église consacrée par le pape en raison d'une importance particulière, généralement parce qu'elle abrite une relique ou qu'elle a été édifiée sur le lieu où un saint a vécu (par exemple, la basilique Saint-Sernin à Toulouse). Les basiliques font donc souvent l'objet de pèlerinages. Quatre basiliques à Rome sont appelées basiliques majeures : Sainte-Marie-Majeure, Saint-Jean-de-Latran (la cathédrale du pape), Saint-Pierre-de-Rome (au Vatican), Saint-Paul-hors-les-Murs. Toutes les autres sont des basiliques mineures. La France compte 70 basiliques.

On peut aussi distinguer :

  • l'abbatiale, une église attenante à un monastère ou une abbaye ;
  • la chapelle, une petite église ou une pièce attenante à une église et contenant un autel ;
  • la primatiale, la cathédrale d'un évêque qui porte le titre de primat (par exemple : l'archevêque de Lyon est primat des Gaules, la cathédrale de Lyon est donc une primatiale).
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !