Sciences

Cathédrales : comment les construisait-on au Moyen Âge ?

Question/RéponseClassé sous :Moyen Âge , Homme , cathédrale

Une cathédrale, au Moyen Âge comme aujourd'hui, ne se distingue pas radicalement d'une grosse église : c'est une église où siège un évêque chargé d'un diocèse. Le mot d'ailleurs fait référence à la cathèdre, fauteuil avec accoudoirs sur lequel s'assoit l'évêque.

Façade ouest d'une cathédrale gothique au Moyen Âge (Nidaros, Norvège, 1070-1300). Les murs sont soulagés du poids de l’édifice, ce qui permet de gagner en hauteur. © Erik A. Drabløs, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Plan type d'une cathédrale

Les cathédrales ont la forme d'une croix. Les fidèles se tiennent dans la nef, entre les murs principaux. Accrochée au mur ou à un pilier se trouve la chaire (synonyme de cathèdre), depuis laquelle l'évêque fait son sermon. Le chœur est installé à l'ouest avec l'autel, table monumentale derrière laquelle le prêtre dit la messe. Dans les bâtiments gothiques, le transept, occupé lui aussi par des fidèles, sépare perpendiculairement le chœur de la nef.

Les cathédrales romanes (du Xe siècle au XIIe siècle)

À partir de la période romane, les cathédrales sont orientées vers l'orient, le soleil levant. Elles sont trapues et possèdent des formes plutôt arrondies. Les voûtes sont composées d'arcs en plein cintre, c'est-à-dire construites à partir de demi-cercles parfaits. Le poids s'exerce sur les murs, raisons pour lesquelles ils sont bas et fort épais. Les ouvertures étant étroites, ce sont des édifices relativement sombres qui se prêtent au recueillement et à la méditation.

Les cathédrales gothiques

Quant aux cathédrales gothiques, elles reposent sur des arcs brisés avec des arcs-boutants, des voûtes sur croisée d'ogives, des piliers et des contreforts. Ces techniques soulagent les murs du poids de l'édifice. Ceux-ci sont donc plus fins, et ils peuvent s'élever beaucoup plus haut (la cathédrale de Strasbourg mesure plus de 142 mètres). Les ouvertures beaucoup plus larges ont permis aux vitraux de prendre une importance croissante. La spiritualité gothique est plus lumineuse ; elle cherche la hauteur. Les façades sont très travaillées, avec des bas-reliefs et des sculptures qui permettent d'illustrer la Bible ou la vie des saints.

À savoir

Il existait des cathédrales avant le style roman (cathédrales carolingiennes, mérovingiennes), et le gothique au Moyen Âge évoluera vers le gothique flamboyant (c'est-à-dire riche d'une ornementation exubérante).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi