Maison

Le prunier : fleurs, feuilles et taille

Dossier - Créer un verger : nos conseils et astuces
DossierClassé sous :jardin , Jardinage , arbre

Découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir pour créer un verger. Nos conseils et astuces vous aideront pas à pas et vous pourrez bientôt vous régaler en savourant vos propres fruits !

  
DossiersCréer un verger : nos conseils et astuces
 

Le prunier (Prunus domestica) appartient, comme un bon nombre d'autres arbres fruitiers, à la famille des Rosacées. C'est un arbre de 5 à 10 m de hauteur. Ses racines sont pivotantes et traçantes, souvent drageonnantes, c'est-à-dire capables de produire des drageons, ces tiges sortant du sol en dessous du point de greffage.

Le prunier : fleurs, feuilles et taille. Ici, des quetsches, ou prunes de Damas. Cette variété serait originaire de Syrie. © Uwe Tuchen, Pixabay, DP

Ses rameaux sont lisses, grisâtres dans leur jeune âge et à coussinets saillants. Ses feuilles sont ovales, mesurent 6 à 11 cm de longueur et sont arrondies, dentées et parfois gaufrées sur le dessus. Ses inflorescences sont organisées en ombelles de 2 à 3 fleurs blanches et s'épanouissent fin mars-début avril. Ses fruits comprennent un noyau libre ou adhérent, ainsi qu'une amande.

Origines du prunier

Le prunier est cultivé depuis l'Antiquité en Asie Mineure, en Perse et en Europe orientale où vivait aussi le prunier myrobolan (Prunus cerasifera). Dans l'un de ses ouvrages, Pline a signalé « la foule immense des prunes, bigarrées, noires, blanches ainsi que la prune d'orge, ainsi nommée parce qu'elle accompagne cette céréale ». Ce sont en tout cas les Romains qui ont favorisé l'arrivée de pruniers dans notre pays.

Mirabelles. © Mbc2016, Pixabay, DP

Exigences

Le prunier s'adapte un peu partout. Il subit rarement les dégâts dus aux gelées. Ses racines traçantes lui permettent de réussir dans les terrains à couche arable superficielle. Il ne redoute que les sols particulièrement humides, où il est vigoureux au détriment de la fructification, ou trop secs, où les prunes se dessèchent avant de mûrir. Le calcaire lui est nécessaire et, si le sol de votre verger en est entièrement dépourvu, il faudra le chauler.

Pollinisation

Le prunier est autostérile, c'est-à-dire qu'il ne peut produire régulièrement des fruits que si le pollen d'une autre variété, pollinisatrice, vient féconder ses fleurs. Par exemple, la variété Président est pollinisée par Reine-Claude d'Althan, etc. Renseignez-vous à ce sujet auprès de vos voisins qui cultivent un ou plusieurs pruniers. Votre pépiniériste pourra aussi vous conseiller utilement sur ce choix.

Prunes de la variété Reine-Claude. © Ben Kerchx, Pixabay, DP

Variétés : reine-claude, quetsche et mirabelle

Il existe en fait plusieurs types de pruniers :

  • la reine-claude produit des fruits globuleux, à épiderme fin, de couleur verdâtre ou jaunâtre et à chair de bonne qualité gustative, idéale pour la table ;
  • la quetsche donne des fruits allongés, à épiderme rougeâtre ou bleu noirâtre, recouvert d'une pruine ; la chair est jaune, ferme et à consommer tout de suite ou en confiture ;
  • la mirabelle, quant à elle, se caractérise par ses fruits petits, ronds et d'un jaune orangé piqueté de rouge, que vous pourrez utiliser en pâtisserie.

Taille du prunier

Cette espèce se cultive uniquement en formes libres et pas du tout palissée contre un mur, comme le pommier et le poirier. Après un début de formation en gobelet, laissez la ramure se développer à sa guise, en élaguant seulement son centre pour l'aérer. Le prunier craint en tout cas les tailles importantes, génératrices de gomme !

Ennemis

Une maladie cryptogamique, la moniliose, peut attaquer le prunier, avec l'apparition sur les fruits de spores blanchâtres disposées d'une façon concentrique. Il faut alors éliminer les prunes attaquées et traiter préventivement, en cours de végétation, avec de la bouillie bordelaise.

Cueillette et conservation des prunes

Votre récolte pourra intervenir lorsque vous remarquerez une présence de guêpes autour de votre arbre et lorsque les fruits commenceront à tomber sur le sol. Les prunes doivent en tout cas être dégustées rapidement ou placées au congélateur, voire transformées en confitures.