Maison

Le figuier : plantation et taille

Dossier - Créer un verger : nos conseils et astuces
DossierClassé sous :jardin , Jardinage , arbre

Découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir pour créer un verger. Nos conseils et astuces vous aideront pas à pas et vous pourrez bientôt vous régaler en savourant vos propres fruits !

  
DossiersCréer un verger : nos conseils et astuces
 

Le figuier (Ficus carica) est une espèce fruitière de la famille des Moracées. Cet arbre peut s'élever à 10 m de hauteur. Ses rameaux sont gros, moelleux et souples. Ses feuilles, glabres et rugueuses, présentent 5 ou 7 lobes. Ses fleurs, très particulières, sont enfermées dans une inflorescence baptisée « sycône », qui peut être mâle ou femelle. Chaque fleur, arrivée à maturité, donne une figue

Le figuier : plantation et taille. Ici, des figues. © UweTuchen, Pixabay, DP

Origines du figuier

Le figuier est l'un des plus anciens arbres fruitiers domestiqués. Cette espèce fruitière était déjà cultivée en Mésopotamie et durant l'Égypte antique. Elle est mentionnée dans la Bible. Au IIIe siècle avant J.-C., le philosophe Théophraste recommanda son emploi pour les échafaudages. Son utilisation alimentaire s'est d'abord développée dans les régions tropicales jusqu'en Asie centrale, avant d'apparaître autour de la Méditerranée puis en France, surtout dans le Midi et en Corse. 

Exigences

Le figuier peut pousser dans n'importe quel sol, mais il préfère quand même une terre profonde, fertile et légèrement calcaire. Cet arbre est capable, en tout cas, de se développer dans des endroits secs et sans irrigation. Il se plaît sous des climats chauds, tempérés et doux. Ses fruits ne mûrissent convenablement qu'avec des températures régulières et élevées.

Pollinisation

Vous ne connaîtrez aucun problème à ce niveau : vous pouvez ne planter qu'un seul arbre et ce n'est pas grave si aucun autre figuier n'est cultivé dans votre voisinage.

Sur le figuier, les fruits apparaissent sur le bois de l'année. © Dgazdik, Pixabay, DP

Variétés : Caromb, Grise de la Saint-Jean, Goutte d'or…

  • Caromb vous donnera de gros fruits allongés, à épiderme fin, de couleur bleu violacé, avec une chair de très bonne qualité juteuse et très sucrée.
  • Grise de la Saint-Jean dispose de fruits très gros, allongés, d'un coloris grisâtre strié de rouge, à chair bonne et capable d'être conservée par séchage.
  • Si vous habitez au nord de la Loire, préférez des obtentions comme Madeleine des deux saisons, Goutte d'or ou Ronde de Bordeaux.

Votre pépiniériste pourra vous conseiller utilement sur ce choix.

Taille du figuier

Au cours de l'année suivant la plantation, taillez votre scion au-dessus de trois yeux. Les rameaux nés de cette coupe devront à leur tour être taillés à deux yeux, un an après, cette opération devant être répétée une fois encore pour obtenir une touffe de 10 à 12 branches. Les fruits apparaissant sur le bois de l'année, ces opérations de taille devront avoir lieu en hiver, au cours de la période de repos végétatif.

Ennemis

Le figuier est une espèce fruitière très résistante. Seuls quelques pucerons peuvent l'importuner ; à contrôler avec un traitement bien ciblé.

Cueillette et conservation des figues

Le figuier fructifie en août-septembre. Vous reconnaîtrez le moment optimum pour effectuer votre récolte à l'aspect de vos fruits, qui auront tendance à se ramollir, à se craqueler et, surtout, à tomber sur le sol. Les figues fraîches se conservent 1 à 2 jours dans le bas du réfrigérateur. Au congélateur et entières, elles peuvent se conserver durant quelques mois. Les figues séchées se conservent quant à elles dans un contenant hermétique, au frais, au sec et à l'abri de la lumière.

Bon à savoir

Des variétés dites « bifères » peuvent, dans les régions non méridionales, donner deux récoltes par an, en juin, à partir des fruits ayant passé l'hiver à l'état de petits bourgeons arrondis, puis d'août aux gelées, à partir de fruits se formant directement sur les bois de l'année.