Maison

Le pommier, un arbre aux multiples variétés

Dossier - Créer un verger : nos conseils et astuces
DossierClassé sous :jardin , Jardinage , arbre

Découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir pour créer un verger. Nos conseils et astuces vous aideront pas à pas et vous pourrez bientôt vous régaler en savourant vos propres fruits !

  
DossiersCréer un verger : nos conseils et astuces
 

Le pommier (Malus pumila) appartient à la famille des Rosacées ; on en connaît plus de 20.000 variétés ! Ce petit arbre, qui dépasse rarement une dizaine de mètres de hauteur, présente une allure généralement sphérique. Son tronc est recouvert d'une écorce grisâtre ou marron plus ou moins foncé. Ses branches sont souples, horizontales et arquées.

Le pommier est un arbre aux multiples variétés. Ici, des pommes Fuji, juteuses et sucrées. © Scott Bauer, USDA ARS, Wikimedia Commons, DP

Ses feuilles caduques, alternes et plus rapprochées que celles du poirier, sont d'un vert plus clair au revers. Sa floraison comprend des corymbes de 6 à 8 fleurs, aux pétales d'un blanc nuancé de rose et de rouge, s'épanouissant jusque fin mai. Ses fruits sont de forme plutôt sphérique ou un peu allongée et leur maturité gustative s'échelonne de juillet à mai-juin de l'année suivante.

Origines du pommier

Il s'agit de l'arbre fruitier le plus cultivé en Europe, incontournable dans les jardins !

Exigences

Le pommier se cultive dans presque toute la France, excepté sur le littoral méditerranéen, cela jusque 1.000 m d'altitude. La plupart des sols peuvent convenir à la culture du pommier. Celui-ci produit des fruits savoureux, parfumés et de meilleure conservation dans les sols argilo-calcaires dont le pH avoisine 7,5. Il est adapté aux climats tempérés, de préférence humides, notamment comme celui dont jouit la Normandie. Il peut cependant résister à des températures très basses en hiver, jusqu'à -30 °C pour certaines variétés.

Pommes de Malus ballerina, dans le Nord, en France. © Fievet, Wikimedia Commons, DP

Pollinisation

Le pommier est assez peu autofertile et il est conseillé de planter au moins deux variétés différentes. Si vous n'avez de la place que pour un seul arbre, tenez compte, avant de choisir la variété, des sujets que vos voisins peuvent déjà cultiver. Votre pépiniériste pourra vous conseiller utilement sur ce choix.

Variétés de pommiers : Priam et Reine des Reinettes 

  • Priam résiste à la tavelure et réclame donc moins de traitements que les autres variétés. Ses fruits sont gros, striés de rouge sur fond jaune et sa chair est juteuse et croquante.
  • Reine des Reinettes donne des fruits moyens, légèrement tronconiques, de coloris jaune avec des stries orangées, à chair acidulée et très parfumée. On reproche à cette obtention sa tendance à l'alternance, c'est-à-dire avec une bonne production uniquement une année sur deux, etc.
Pommes de Reinette. © Bengt Nyman, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

Taille du pommier

Le pommier doit toujours, chaque année, être taillé avant le départ de la végétation. Si vous plantez un scion d'un an, recoupez-le à 60 cm de son point de greffe, cela pour faciliter le départ de la végétation dès 3 ou 4 bourgeons de la partie supérieure de votre arbre. Vous formerez ensuite un gobelet ou une palmette et vous effectuerez une taille régulière en suivant les préconisations décrites dans un livre spécialisé.

Ennemis

La tavelure est la maladie qui vous préoccupera le plus, à combattre comme vous pouvez le faire pour protéger vos poires. Le carpocapse est un papillon de 15 à 20 mm de longueur, de couleur brunâtre, qui apparaît en mai ou début juin. Vous pourrez combattre ce parasite à l'aide de pièges en vente dans la plupart des jardineries.

Cueillette et conservation des pommes

Ne laissez pas vos pommes précoces trop longtemps sur l'arbre car elles deviendraient spongieuses. Plusieurs signes vous annonceront une récolte imminente : de premiers fruits commenceront à tomber et se cueilleront avant que leur pédoncule ne casse. Il faudra conserver vos fruits dans un local sombre, entre 5 et 10 °C et avec 80 % d'humidité.

Bon à savoir

Les pommiers présentent le plus souvent trop de fruits, de 5 à 7 par bouton et vous aurez intérêt à les éclaircir quand ils seront encore jeunes. Ne laissez en place, sur chaque bouquet, que la minuscule pomme centrale à conserver. Un peu avant la cueillette de vos pommes, il faudra les ensacher afin d'empêcher les insectes parasites de les endommager.