Maison

Cueillette : cueillir les fruits du verger

Dossier - Créer un verger : nos conseils et astuces
DossierClassé sous :jardin , Jardinage , arbre

Découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir pour créer un verger. Nos conseils et astuces vous aideront pas à pas et vous pourrez bientôt vous régaler en savourant vos propres fruits !

  
DossiersCréer un verger : nos conseils et astuces
 

Comment savoir qu'un fruit est bon à cueillir ? Faut-il le récolter mûr ? Comment s'y prendre ? La cueillette des fruits du verger, c'est tout un art. Découvrez-le sans plus attendre...

Cueillette : cueillir les fruits du verger. © sharafmaksumov, Fotolia

Éclaircissage et ensachage des fruits

Vous aurez toujours intérêt à ne conserver sur les arbres (poirier, pommier et pêcher) que les fruits les mieux formés et les plus exposés au soleil. En mai-juin, il ne faudra donc pas hésiter, à l'aide d'un sécateur, à enlever les fruits jugés en surnombre, en veillant à ce que les bouquets de fruits soient espacés de 15 à 20 cm.

Si vous cultivez des arbres produisant de gros fruits (poires Passe-Crassane et Doyenne du Comice par exemple), leur ensachage vous permettra de les soustraire aux attaques de parasites. Il faudra vous servir, pour cette opération, de sacs en papier kraft ou en plastique du commerce, mesurant en général 15 × 21 cm. Vous effectuerez ce travail lorsque la grosseur des fruits dépassera celle d'une noix. Attention : il faudra éviter d'ensacher des fruits mouillés par la rosée ou la pluie !

Sachez cueillir vos fruits !

Seuls vos fruits sains, récoltés au meilleur moment, se conserveront bien. Mais, s'il est facile de reconnaître une cerise ou une prune mûre à point, il n'en est pas de même en ce qui concerne les pommes et les poires ! D'autre part, ces derniers fruits devront être cueillis à l'avance pour être conservés un certain temps dans votre fruitier. Une poire est rarement au meilleur de sa qualité si elle est récoltée mûre.

C'est également vrai pour les pommes, bien que certaines variétés soient excellentes dès leur cueillette. Pour les poires et les pommes à conserver pendant une longue période, l'époque de la récolte est primordiale. Cueillis trop tôt, vos fruits ne seront pas achevés. Ils n'auront pas acquis toutes leurs qualités gustatives et ne seront pas dans les meilleures conditions pour bien se conserver. Cueillis trop tard (ce qui malgré tout vaut mieux que trop tôt), ils risqueront d'être farineux et de moins bonne qualité.

Des symptômes de mûrissement à observer

Afin de cueillir vos fruits à un moment idéal, il va falloir les examiner attentivement. Voilà quelques signes qui vous indiqueront que c'est le moment d'intervenir. Ce sera le cas si vos fruits deviennent plus clairs, s'ils n'augmentent plus de volume, si leurs pépins prennent une couleur sombre et s'ils prennent un parfum particulier.

Sachez aussi qu'un fruit bon à cueillir se détache facilement si vous opérez un léger mouvement de bascule. Autre indice : seuls les fruits approchant de la maturité reçoivent des visites régulières d'oiseaux et de guêpes. Si vous trouvez des fruits sains sous les arbres, c'est que l'époque de la cueillette est proche. Chaque année, en notant le moment auquel vous avez récolté telle ou telle variété, vous arriverez ainsi à établir un calendrier assez précis.