Sciences

Un silex taillé vieux de 1,4 million d’années découvert à Atapuerca

ActualitéClassé sous :Homme , genre Homo , classification du genre Homo

Chaque année, le site préhistorique d'Atapuerca (Espagne) se dévoile un peu plus. Ainsi, des scientifiques viennent d'y découvrir un silex taillé vieux de 1,4 million d'années, prouvant ainsi la présence du genre Homo sur le site à cette époque. De plus, une omoplate vieille de 800.000 ans vient enfin d'être libérée de sa gangue minérale. Elle appartenait à un enfant de l'espèce Homo antecessor. 

Cette scapula, ou omoplate, a 800.000 ans. D'après ses caractéristiques, elle appartenait à un Homo antecessor âgé de 4 à 6 ans, donc à un enfant. © Jordi Mestre, Institut Català de Paleoecologia Humana i Evolució Social (IPHES)

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000, le site préhistorique d'Atapuerca fait chaque année l'objet de fouilles durant le mois de juillet. Leur but : en apprendre plus sur l'évolution de l’Homme et son arrivée en Europe de l'Ouest, voici théoriquement 1,5 million d'années. Depuis 1976, plusieurs découvertes majeures ont rendu célèbres trois grottes explorées : Gran DolinaSima del Elefante (la grotte de l'éléphant) et Sima de los Huesos (la grotte des os).

En 1994 et 1995, la découverte de 86 fragments d'os vieux de 780.000 ans a par exemple abouti à la description d'une nouvelle espèce d'hominidésHomo antecessor. Il s'agirait d'un ancêtre commun à H. Neanderthalensis (Homme de Néandertal) et H. sapiens (Homme moderne). En 2007, la mise au jour d'un morceau de mâchoire vieux de plus d'un million d'années, dans la Sima del Elefante, a quelque peu précisé l'histoire de cette espèce (s'il s'avère que le fragment appartient bien à H. antecessor, car des doutes subsistent). Ainsi, elle aurait existé de 1,2 à 0,7 million d'années avant notre ère.

Ce 24 juillet 2013, le site préhistorique d'Atapuerca a à nouveau fait parler de lui après la présentation des résultats de la campagne de fouilles 2013 codirigée par Eduald Carbonell. La plus grosse surprise est venue d'un morceau de silex long de 3 cm trouvé 2 m (niveau Re8) sous la couche géologique qui renfermait la mâchoire dévoilée en 2007 (niveau TE9). Ce qu'il a de particulier : il est taillé, certes de manière rudimentaire, et date de 1,4 million d'années ! Ainsi, il s'agit du plus vieux vestige attestant de la présence de l’Homme sur le site, seulement 100.000 ans après sa supposée arrivée en Europe occidentale. 

Ce silex a été taillé voici 1,4 million d'années par un représentant du genre Homo. Il pourrait avoir servi de couteau, même s'il ne fait que 3 cm de long. © Jordi Mestre, Equipo de Investigación de Atapuerca (EIA)

L’omoplate d’un Homo antecessor de 4 à 6 ans

D'autres outils ont également été mis au jour durant les fouilles, mais sur le gisement de Gran Dolina (niveau TD4). Leur âge, un million d'années, les rend particulièrement intéressants. Ces objets démontreraient la continuité du peuplement de l'Europe de l'Ouest, depuis l'arrivée du genre Homo jusqu'à 850.000 ans avant notre ère. Ce résultat contredit donc l'hypothèse selon laquelle l'Homme a peuplé le sud du « vieux continent » en plusieurs vagues, dont certaines se sont éteintes d'elles-mêmes suite à l'inadaptation des arrivants aux nouveaux espaces. Ainsi, la colonisation de la péninsule ibérique aurait été continue, ce que suggère d'ailleurs une étude parue le 18 juillet dans la revue Quaternary Science Reviews.

Un million d'années, c'est aussi l'âge des restes d'un ours Ursus dolinensis mis au jour durant cette campagne de fouilles. L'espèce n'est pas nouvelle, puisqu'elle a été décrite en 2001 à partir d'ossements trouvés sur le gisement de Gran Dolina. Cet animal de grande taille serait notamment l'ancêtre direct de l'ours des cavernes (Ursus spelaeus). À noter : les restes fossiles ont été découverts à proximité d'os ayant appartenus à des rhinocéros, des cervidés géants, des daims, des bisons, ou encore à des ânes sauvages. 

Enfin, la Sierra Atapuerca a livré un dernier vestige aux scientifiques : l'omoplate d’un enfant de 4 à 6 ans qui a vécu voici 800.000 ans, probablement un H. antecessor. En réalité, le fossile a été découvert sur le gisement de Gran Dolina en 2005 (niveau TD6), mais sept années ont été nécessaires pour l'extraire de sa gangue d'argile calcifiée. L'os va maintenant faire l'objet d'analyses qui pourront, qui sait, fournir de précieuses informations sur le développement et la locomotion des H. antecessor

Cela vous intéressera aussi