La bouillie bordelaise est un traitement fongicide mis au point pour traiter le mildiou de la vigne. © Schwoaze, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Bouillie bordelaise

DéfinitionClassé sous :agriculture , bouillie bordelaise , fongicide

On appelle bouillie bordelaise, un traitement fongicide préventif composé d'eau, de sulfate de cuivre et de chaux. Sa composition exacte varie, mais elle est supposée contenir quelque 20 % de cuivre. Et pour assurer sa mouillabilité, on y ajoute généralement un tensioactif tel que le savon noir. Dans le commerce, on la trouve habituellement sous la forme d'une poudre.

D'aspect bleu verdâtre clair, la bouillie bordelaise était pulvérisée à l'origine sur les feuilles et les fruits de la vigne pour prévenir l'apparition d'une moisissure nommée mildiou. Elle tient son nom du fait qu'elle ait été mise au point à la fin du XIXe siècle par un botaniste et par un chimiste, tous deux bordelais. Même s'il semblerait que sa découverte ait été réalisée également en Bourgogne à la même époque. Elle est aujourd'hui également employée pour lutter contre d'autres maladies cryptogamiques (cloque du pêcher, chancre, etc.).

C’est par l’action des ions cuivre (Cu2+) contenus dans la bouillie bordelaise que la germination des champignons est bloquée. © Benjah-bmm27, Wikipedia, Domaine public

Un traitement avant tout préventif

Même si le cuivre est l'un des oligoéléments nécessaires aux mammifères, à partir d'une certaine dose, il devient toxique. Ainsi la bouillie bordelaise est classée parmi les produits irritants pour les yeux et par contact avec la peau. Lorsqu'elle est utilisée de manière répétée, elle entraine une accumulation de cuivre dans les sols et dans les eaux. Une accumulation néfaste aux micro-organismes, aux organismes aquatiques, aux vers de terre à et d'autres animaux. La bouillie bordelaise s'attaque aux bons champignons qui font vivre la terre et dénature ainsi les sols.

Toutefois, la bouillie bordelaise -- qui reste moins écotoxique que les autres fongicides -- est l'un des traitements autorisés par l'agriculture biologique. Tant que son usage reste limité à 6 kg.ha-1. an -1. De manière générale, il est conseillé de rester entre 10 et 20 grammes de poudre pour un litre d'eau. Et la bouillie bordelaise est efficace sur la vigne, mais aussi sur les arbres fruitiers. Sur les pommes de terre, les tomates ou encore les fraisiers qui sont particulièrement sensibles au mildiou.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi