Feuille de vigne parasitée par le mildiou. © rude, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Planète

Comment lutter biologiquement contre le mildiou ?

Question/RéponseClassé sous :Eco-consommation , lutter contre le mildiou , jardin

Quelles sont les méthodes les plus écologiques pour lutter contre le mildiou, en cas de contamination de votre potager ou de votre champ ?

Qu'est-ce que le mildiou ?

Le mildiou désigne différentes maladies liées à la contamination d'une plante par des parasites microscopiques nommés oomycètes. Ces parasites ont longtemps été confondus à tort avec des champignons, car ils ont la même apparence. Les symptômes du mildiou se manifestent par des taches brunes ou des sortes de moisissures blanchâtres sur les feuilles des plantes.

Lutter contre le mildiou de façon préventive

Il faut savoir que le mildiou se propage plus vite avec l'humidité. Donc, quand vous arrosez vos plantes, orientez le jet d'eau directement sur le pied de la plante. Vous pouvez aussi éviter la propagation de la maladie en détruisant systématiquement les plantes malades, et en vaporisant les plantes saines avec du purin de prêle ou d'ortie.

Des traitements écologiques contre le mildiou

Le traitement le plus efficace à l'heure actuelle est la bouillie bordelaise, mais il s'agit hélas d'un pesticide. Bien qu'il s'agisse d'un pesticide, la bouillie bordelaise reste autorisée en matière d'agriculture biologique, mais uniquement à de faibles doses : pas plus de 6 kg par an et par hectare.

D'autres traitements plus écologiques existent, tels que le bicarbonate de soude (2 à 3 grammes par litre d'eau) que vous pouvez vaporiser sur les feuilles. On peut citer également le romarin à cinéole, une huile essentielle ayant donné de bons résultats (20 gouttes pour 5 litres d'eau).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi