Planète

Elargir la recherche pour l'agriculture biologique

ActualitéClassé sous :Terre , agriculture biologique , alimentation

L'Allemagne est l'un des pays les plus actifs dans la recherche pour l'agriculture biologique.

Culture de maïs

Les offices fédéraux et instituts de recherche de la société Wilhelm Leibniz, sous l'égide du ministère fédéral de la protection du consommateur, de l'alimentation et de l'agriculture (BMVEL), se sont réunis à l'occasion d'un séminaire cadre "Recherche spécialisée pour l'agriculture biologique 2004". Ont aussi participé des représentants de 45 institutions : universités, offices régionaux, associations et instituts de recherche indépendants. Les domaines d'avenir de la recherche ont été discutés, notamment la recherche sur la qualité des semences, ou la différentiation expérimentale des produits biologiques de ceux issus de l'agriculture traditionnelle. Les points faibles du secteur biologique ont fait l'objet d'une attention particulière, par exemple la perte de qualité des produits biologiques transformés, en partie lors des étapes telles que le stockage ou la transformation.

Un deuxième objectif était de dresser un bilan du programme fédéral pour l'agriculture biologique "Bundesprogramm Ökologischer landbau". A ce titre, le secrétaire d'état du BMVEL, M. Alexander Muller a déclaré qu'il était un moteur efficace pour activer la recherche pour l'agriculture biologique, aussi bien hors qu'au sein même du système de recherche rattaché au ministère, et ainsi faire avancer cette forme d'agriculture respectueuse de l'environnement.

Quelques semaines auparavant, les chiffres stagnants de la consommation de produits bio, bien en deçà des prévisions de la ministre Me. Renate Kunast, avaient été annoncés.

Cela vous intéressera aussi