Sciences

En bref : le Salon de l’agriculture 2011, premier coup d'oeil

ActualitéClassé sous :Homme , salon de l’agriculture , SIA

Pour la 48e fois, le SIA, Salon international de l'agriculture, se prépare à Paris, Porte de Versailles. On attend plus de 600.000 visiteurs... et 100 tonnes de foin.

Les visiteurs du salon ne manqueront pas de saluer Cindy, choisie comme mascotte. C’est une Vosgienne, une de ces races « à petits effectifs » (environ 10.000 en France), loin, très loin derrière la Prim’holstein, cette usine laitière à pattes. Aux Vosgiennes, nous devons le munster. Cindy, 650 kg et âgée de 4 ans, vient de la ferme des Clarines, à Anjeux (Haute-Saône), menée par Marc Spenlé. © Pascal Xicluna / Ministère de l’agriculture

Un millier d'exposants, 3.500 animaux, un concours agricole général qui mettra en compétition - entre autres - plus de 1.700 bêtes et 15.000 vins : la grande messe annuelle de l'agriculture française s'apprête à commencer samedi 19 février. Les portes seront ouvertes jusqu'au 27 février de 9 h à 19 h, avec une nocturne le vendredi 25 février jusqu'à 23 h.

Les organisateurs de ce SIA 2011 attendent 650.000 visiteurs. En général, on se bouscule un peu mais dans la bonne humeur. Comme d'habitude, de nombreux stands proposeront des dégustations, pour (re)découvrir des spécialités des régions de la Métropole et des Dom-Tom.

Le plan du Salon de l'agriculture et quelques chiffres clé, du nombre d'espèces présentes jusqu'à la quantité de fumier nécessaire à ce petit monde. © ide.fr

L'édition 2011 se veut d'ailleurs placée sous le signe de l'alimentation. La gastronomie sera l'un des quatre thèmes, avec les animaux, la filière végétale et les métiers et services de l'agriculture. Cette année on pourra préparer sa visite sur le site du salon en passant par la page des « Parcours de visite ». On pourra ainsi, par exemple, sélectionner des stands où les enfants trouveront de quoi s'amuser ou préférer un parcours le long de terroirs viticoles.

Sur le plan du salon, on remarque un changement notable cette année : le pavillon 4, qui abrite habituellement les animaux de compagnie et les chevaux, accueille cette année des prestataires de tourisme rural. On parle aujourd'hui d'agrotourisme et même d'œnotourisme. Six mille agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme accueillent aujourd'hui les amateurs de verdure.

Cela vous intéressera aussi