Cultivé en pot, le romarin préfère les expositions ensoleillées et ne souffrira pas du manque d'eau. Il est, par contre, très frileux en hiver. Il a des effets bénéfiques sur les troubles rhumatismaux et gastriques, ainsi que sur la circulation sanguine. © Pixabay

Santé

9 plantes médicinales à cultiver chez soi

Question/RéponseClassé sous :Santé , Cuisine , gastronomie

Thym, menthe, persil... Ce sont des plantes condimentaires et médicinales. Les herbes aromatiques qui embaument la cuisine, sont aussi de précieuses alliées pour nous guérir de certains maux. Notre sélection de neuf plantes à faire pousser chez soi très facilement.

Que diriez-vous de faire pousser quelques plantes, peu encombrantes, qui se contentent d'un petit carré de potager ou d'une jardinière de balcon ? Avec un peu d'attention et en y mettant un peu d'huile de coude, vous obtiendrez des ingrédients pour des infusions, des décoctions et des baumes qui contribuent à soulager quelques maux bénins.

L'Aloe Vera

L'Alœ vera, réputé pour ses vertus hydratantes et cicatrisantes, est aussi utilisé en agro-alimentaire. Pour cultiver cette plante chez soi, il est préférable de la mettre dans un pot en grès rempli de terre et de tourbe sans oublier de placer un lit de graviers qui facilitera le drainage. Il est essentiel de l'exposer à la lumière directe du soleil et de la protéger du froid en hiver.

La menthe

La menthe, idéale pour les douleurs stomacales, est aussi un tonifiant avec des effets calmants. À n'importe quel moment de l'année, procurez-vous un pot en terre dont le fond sera rempli de graviers, puis d'un mélange tourbe et terreau. La menthe préférant la mi-ombre, ne l'exposez pas directement au soleil.

La sauge

Savez-vous que le mot sauge signifie « être en bonne santé » ? Pour bénéficier de ses bienfaits relaxants, vous devez la planter dans une terre argileuse. Il convient de la mettre sur le balcon dans un endroit presque toujours ensoleillé.

Plante aromatique et condimentaire, le basilic s'utilise aussi bien en cuisine qu'en infusion ou en huile essentielle. © Pixabay

Le persil

Le persil nettoie les reins, élimine la mauvaise haleine et protège notre système immunitaire. Pour le cultiver, il suffit de placer le pot au soleil au moins cinq heures par jour. Son seul défaut est qu'il grandit lentement, il ne faut donc jamais oublier d'arroser la terre, préalablement mélangée avec de la tourbe et du terreau, même si vous avez l'impression que la plante ne pousse pas.

La camomille

La camomille réduit l'anxiété et régule les problèmes cardiaques. Un conseil : il faut toujours la planter en été, au moment le plus chaud, avec une portion de terre noire et de sable afin de faciliter le drainage de l'eau. Puis, l'entreposer dans un endroit de la maison où il y a de la lumière, sans exagération.

Le basilic

Le basilic, antispasmodique naturel, soulage des problèmes gastriques quotidiens. Il possède des propriétés anti-inflammatoires. Placée sur un balcon ou à l'intérieur, cette plante aromatique aime la lumière du soleil mais pas ses brûlures. Il faut lui conserver une motte toujours humide. Très parfumé, on l'utilise frais et cru, juste après l'avoir coupé.

L'estragon

Aux amateurs de bonne chère, l'estragon, roi de la sauce béarnaise, leur a fournit l'antidote car il favorise la digestion. Vermifuge naturel, efficace contre les spasmes musculaires, l'estragon agit sur les troubles du sommeil.

L'aneth

L'aneth, auquel on accorde des propriétés diurétiques et antiémétiques, s'utilise en cuisine et en infusion. D'un feuillage fin et aérien, cette plante méridionale aime le soleil et a besoin de chaleur. Placez-la à l'abri du vent et, si possible, en pleine terre, mais elle se cultive aussi en pot dans un mélange sable et terreau.

À votre tour de mettre les mains dans la terre !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi