Planète

Le Cossus gâte-bois et la famille des Tinéidés (mites)

Dossier - Les métamorphoses du papillon
DossierClassé sous :zoologie , Papillon , oeuf

-

Ce dossier propose une approche d’une partie du monde des insectes : les papillons. Ceux-ci représentent, avec 200.000 espèces environ répertoriées au monde, le cinquième du nombre total des espèces d’insectes connues sur Terre. Après la lecture de ce dossier vous serez incollable sur les papillons.

  
DossiersLes métamorphoses du papillon
 

La famille des Tinéidés, plus connue sous le nom de mites, compte aussi des espèces dont les chenilles s'attaquent aux fibres animales de nos habits (laine...) et fourrures.

Cossus cossus. © D. Kucharski K. Kucharska, Shutterstock
À gauche : chenille du Cossus gâte-bois, Cossus cossus (L., 1758) (Cossidé). À droite : Euplocamus anthracinalis (Scopoli, 1763) (Tinéidé). © Bernard Schmeltz

La mission des mites : la décomposition

Dans la nature, elles sont indispensables - avec de nombreux autres insectes, bactéries etc. - car elles se chargent de la décomposition des tissus animaux des cadavres d'animaux : mammifères, reptiles, oiseaux et autres.

D'autres chenilles de papillons consomment nos denrées alimentaires même très sèches : celle de la Pyrale méditerranéenne de la Farine Anagasta kuehniella (Zeller, 1879) (Pyralidé) s'en prend aux graines de céréales, à la farine, aux pâtes alimentaires (sa chenille « peut se procurer au moins 95 % de toute l'eau que contient son corps uniquement à partir de l'oxydation de l'amidon présent dans sa nourriture » (Wigglesworth, 1971).

À gauche : la Pyrale indienne de la farine, Plodia interpunctella (Hubner, 1813) (Pyralidé). À droite : la Pyrale du Tabac, Ephestia elutella (Hubner, 1796) (Pyralidé). © Bernard Schmeltz

La chenille de la Pyrale indienne de la farine se charge de ronger les fruits secs : noix, amandes, noisettes ; celle de la pyrale du Tabac ronge les fruits secs, les céréales, le pain dur, le tabac...