Environnement, transport, économies d’énergie, mode de vie durable… Ces start-up sélectionnées par EDF Pulse préfigurent le monde de demain. © fotogestoeber, Adobe Stock
Planète

Acwa Robotics, le robot du futur pour maitrîser la gestion des réseaux d’eau

ActualitéClassé sous :Environnement , EDF Pulse , EDF Pulse 2020

Comme chaque année, le concours EDF Pulse récompense les pépites françaises et européennes qui répondent aux défis de demain. 12 finalistes ont été sélectionnés dans trois catégories, et un Prix du Public sera décerné à la start-up ayant remporté le plus de votes. À vos souris !

Depuis 2014, EDF organise les prix start-up EDF-Pulse qui mettent en valeur les pépites françaises et européennes au service de la transition énergétique. Une soixantaine de start-up ont ainsi déjà été accompagnées et 26 ont reçu un prix, bénéficiant d’une campagne de communication et d’une dotation financière pour soutenir leur développement.

Soutenez-les en votant pour eux. Les votes sont ouverts jusqu’au 8 novembre pour désigner la start-up qui remportera le Prix du Public. Trois autres prix seront décernés par un grand jury. En jeu pour les finalistes, une dotation jusqu’à 80.000 € et une campagne de communication.

Les lauréats seront annoncés le mardi 1er décembre aux Electric Days, évènement 100 % digital d’EDF.

Futura vous fait faire un tour d'horizon des 12 start-up sélectionnées dans les catégories Modes de vie durables, Catégorie Territoires neutres en CO2 et Catégorie Infrastructures résilientes. Cette semaine, voici la start-up Acwa Robotics.

Focus sur la start-up Acwa Robotics : le robot du futur pour optimiser la distribution de l'eau

Acwa Robotics a mis au point un petit robot qui se déplace dans les canalisations pour détecter les fuites d’eau ou les sections endommagées. Alors que 20 à 40 % de l’eau potable transportée dans les réseaux de distribution est perdue à cause d’une infrastructure obsolète, le robot permet de savoir où et quand investir dans la réparation et ainsi minimiser le coût de maintenance.

On perd entre 20 et 30 % de l'eau potable dans les canalisations, parfois plus dans certaines régions. Des chiffres qui font réfléchir ! 

Jean-François Rossi est l'un des trois associés, selon lui, selon lui, les robots Acwa Robotics vont révolutionner le modèle de l'infrastructure de distribution d'eau. Si vous souhaitez soutenir le projet Acwa Robotics, votez pour eux avant le 8 novembre ! 

Vidéo de présentation de Acwa Robotics 

Ce robot à l’intelligence artificielle se promène dans les canalisations d’eau pour détecter les failles et permettre la réparation des sections endommagées avant qu’une fuite se produise.

Catégorie Modes de vie durables

On retrouve dans cette catégorie les start-up aux produits et services qui facilitent la vie quotidienne, contribuant à d’avantage de bien-être et permettant une consommation plus durable : 

  • Earthwake transforme le plastique en carburant. Les déchets plastiques sont fondus par pyrolyse jusqu’à 450 °C et distillés sous forme d’essence, de diesel et de gaz. À Puget-Théniers (Alpes-Maritimes), les camions-poubelles qui apportent le plastique repartent ainsi avec un plein de carburant ! Un bel exemple d’économie circulaire.
  • Ebikeport installe des stations de recharge autonomes pour les vélos à assistance électrique (VAE) ou les équipements électriques individuels (smartphone, PC, trottinettes…). La station dispose également d’une borne Wi-Fi, d’un écran de communication intégré et de casiers individuels sécurisés, le tout alimenté grâce à des panneaux photovoltaïques.
  • Le Chemin des Mûres aide les petits producteurs à acheminer leurs produits en mutualisant leurs trajets. Cela permet d’optimiser le remplissage des véhicules de livraison avec, à la clé, moins d’émissions de CO2 et de véhicules sur les routes. Cette start-up s’inscrit dans une démarche collaborative et locale, en favorisant les circuits courts.
  • Octopus Lab améliore la qualité de l’air intérieur grâce à un logiciel qui pilote la ventilation. Son algorithme analyse les données issues de capteurs sur les bâtiments pour anticiper les pics de pollution liés par exemple à une forte occupation ou des particules fines venant de l’extérieur. L’air reste ainsi de qualité constante et les performances énergétiques du bâtiment sont améliorées.
 

Catégorie Territoires neutres en CO2

Cette catégorie met en avant les solutions de production, de stockage et de consommation énergétique qui réduisent l'impact environnemental : 

  • BeFC a conçu une pile écologique à base de papier et d'enzymes. Ces piles miniatures recyclables, faites de couches de cellulose, utilisent les enzymes et un système de biocatalyse pour produire de l’électricité. Sans métal et sans lithium, ces piles sont fines et flexibles. Aujourd'hui, elles peuvent être intégrées aux appareils électroniques de basse puissance, comme le test de grossesse jetable. Le potentiel est énorme.
  • Reciclalia s’attaque à un problème crucial des énergies renouvelables : le recyclage des pales d'éoliennes dont la durée de vie est de 30 ans environ. Après le broyage des pales sur site, les fibres de verre et de carbone sont séparées et revendues aux filières de l’énergie, du transport ou de la construction. « En une heure, nous traitons des carcasses en fibre qui auraient mis près de 1.000 ans à se décomposer dans la nature », se félicite la start-up espagnole.
  • Transition-One convertit les voitures thermiques en véhicules électriques et ce, en moins de 4 heures. Une technique appelée « retrofit » qui permet d’électrifier le parc de véhicules existant. Une petite voiture thermique, type Fiat 500, bénéficie ainsi de 100 km d’autonomie pour un coût de 5.000 euros aides déduites.
  • Water Horizon récupère la chaleur perdue des industries pour la valoriser sous forme de chaud ou de froid là où il y en a besoin. Sa batterie thermique et mobile tient dans un camion et peut ainsi transporter la chaleur perdue des process industriels jusqu’à des data centers, installations pétrochimiques ou agroalimentaires qui ont des besoins de refroidissement. De quoi valoriser une part des 930 TWh de chaleur industrielle perdue chaque année, soit l’équivalent de 100 réacteurs nucléaires.

Catégorie Infrastructures résilientes

Cette catégorie regroupe les outils, processus ou objets connectés qui améliorent la performance opérationnelle et la compétitivité des organisations tout en réduisant leur impact environnemental :

  • Acwa Robotics a mis au point un petit robot qui se déplace dans les canalisations pour détecter les fuites d’eau ou les sections endommagées. Alors que 20 à 40 % de l’eau potable transportée dans les réseaux de distribution est perdue à cause d’une infrastructure obsolète, le robot permet de savoir où et quand investir dans la réparation et ainsi minimiser le coût de maintenance.
  • Energiot installe des capteurs autonomes sur les lignes électriques pour optimiser le réseau. Fonctionnant grâce à la piezoélecltricité, ils permettent notamment de faire une cartographie détaillée des lignes de courant. « Nous pouvons par exemple créer une Google Map du réseau électrique », explique la start-up, ou encore de réduire les pertes d’énergie en ligne.
  • Inbolt a inventé un petit boîtier permettant de digitaliser les processus manuels industriels. En effet, tout n’est pas robotisable ! Pour certaines tâches, un opérateur humain demeure nécessaire. Pour autant, la traçabilité et la qualité des opérations manuelles (perçage, vissage, soudage) est un impératif de sécurité. Le capteur d’Inbolt permet de guider l’utilisateur et d’enregistrer tout le processus.
  • Weem installe des cabines connectées où les utilisateurs sans solution Internet peuvent faire toutes leurs démarches administratives en ligne. Une sorte de cabine téléphonique 2.0 ! Une tablette géante donne accès à tous les services publics (Pôle emploi, impôts, CAF, EDF…), ainsi que beaucoup d’autres liés notamment à la justice, à la santé et au logement. La start-up mise sur 1.000 cabines en France d’ici 2022.

Vous avez jusqu'au 8 novembre pour aider votre start-up préférée. Les lauréats seront annoncés le 1er décembre 2020. © EDF Pulse 2020

Le Prix spécial EDF Pulse Sport & Innovation

Nouveauté de cette 7e édition, le Prix spécial EDF Pulse Sport & Innovation, en collaboration avec Paris 2024, présente 5 finalistes qui innovent dans le domaine du sport. Le jury sélectionnera un lauréat parmi les 5 finalistes retenus. Il sera annoncé le mardi 1er décembre sur les Electric Days, évènement 100 % digital d’EDF. À gagner : une dotation de 30.000 €, une campagne de communication grand public et la mise en relation avec le comité d’organisation Paris 2024.

En savoir plus sur les finalistes du Prix spécial EDF Pulse Sport & Innovation

Engagé dans l’innovation, EDF dispose aussi d’un fonds d’investissement et d’un incubateur (EDF Pulse Croissance), d’une plateforme d’innovation participative (EDF Pulse & You) et d’un laboratoire de tendances (EDF Pulse Explorer).

Article réalisé en partenariat avec les équipes d'EDF. 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !