Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Faut-il éviter les régimes végétariens durant la grossesse ? Les régimes végétariens et végans sont de plus en plus adoptés partout dans le monde. Les étudnull

Désir d'enfant ou retard de règles, le test de grossesse permet à une femme de savoir si elle est ou non enceinte. Plus exactement, il permet de détecter la présence d'une hormonehormone spécifique, l'hormone gonadotrophine chorionique ou HCG. Sécrétée par le placenta lors de la nidation de l'œuf dans l'utérus, celle-ci est détectable environ une semaine après la fécondation. Le meilleur moment pour savoir si l'on est enceinte serait une à deux semaines après la date prévue des dernières règles. Il existe deux types de tests de grossesse : les tests urinaires et sanguins.

Le test de grossesse urinaire

Depuis août 2011, le test de grossessegrossesse est en libre accès en grandes surfaces ou délivré sans ordonnance en pharmacie. Il permet de détecter la présence d'HCG dans les urines. Basé sur le principe de l'immunochromatographie, il consiste à déposer quelques gouttesgouttes d'urine directement sur le réactifréactif utilisé pour le test. Après quelques minutes, des anticorpsanticorps réagiront alors positivement ou négativement, ce qui se traduira par un affichage de couleurcouleur (plus ou moins pâle) et l'apparition d'un + ou d'un -.

Certains tests affichent même en toutes lettres les mentions « enceinte » ou « pas enceinte »... Tout dépend en fait du modèle choisi (en stylet, en bandelette...) et de la marque. Ce test urinaire est sûr à 99 % mais pour optimiser la fiabilité du résultat, il est préférable de réaliser ce test le matin au lever, alors que les urines de la nuit sont les plus concentrées.

Le test de grossesse bientôt supplanté par le test de grossesse salivaire ? © studioprodakshn, Adobe Stock
Le test de grossesse bientôt supplanté par le test de grossesse salivaire ? © studioprodakshn, Adobe Stock

Voir aussi

Dossier : Tout savoir sur la grossesse

Il arrive parfois qu'il indique un « faux négatif ». Cela peut être le cas s'il est réalisé trop tôt, en l'occurrence moins de huit jours après la fécondation, si les urines sont trop diluées après avoir bu de grandes quantités d'eau, ou si l'ovulation s'est produite tardivement.

Attention, comme tout médicament, un test de grossesse a une date de péremption. Il expire au bout de deux ans, en général. Veillez à consulter cette indication. Par ailleurs, de mauvaises conditions de conservation peuvent fausser le résultat. Un test de grossesse doit être conservé à une température comprise entre 2 et 30 °C, dans un emballage scellé et protégé de la lumièrelumière. Si le test de grossesse est acheté sur InternetInternet, il peut subir, lors de son transittransit, de gros écarts de température qui peuvent aussi compromettre le résultat. Il doit être, en outre, conforme aux normes européennes.

Le test de grossesse sanguin

L'objectif du test sanguin est le même que le test urinaire : la détection de l'HCG. Après une prise de sang, la femme saura de façon certaine, si elle est enceinte ou non. Ce test est en effet fiable à 100 %. Il n'est évidemment pas possible de le réaliser à domicile, le passage dans un laboratoire d'analyses médicales étant indispensable pour confirmer la grossesse.

Le test de grossesse salivaire

Il n'est pas encore disponible en France mais cela ne saurait tarder car il a reçu le marquage CE et répond donc aux normes des réglementations européennes. Il devrait être commercialisé au premier trimestre 2023 sous le nom de SaliStick. La start-upstart-up israélienne, Salignostics, qui a mis au point ce dispositif, assure que le test de grossesse salivaire donne un résultat fiable à 98 % dès le premier jour d'absence de règles.