Cela vous intéressera aussi

Pendant la grossesse, bien des femmes se plaignent de devoir uriner plus fréquemment qu'à leur habitude. Elles doivent par conséquent se lever 5 ou 6 fois la nuit pour se rendre aux toilettes. Si aucune solution ne peut être apportée à ce désagrément, il est souvent très momentané et circonscrit au début de la grossesse.

Femme enceinte : l'utérus exerce une pression sur la vessie

La plupart des femmes présentent un utérusutérus antéversé, c'est-à-dire qu'il est légèrement basculé vers l'avant, juste au-dessus de la vessievessie. Par conséquent lorsque la femme est enceinte, l'utérus appuie sur la vessie en début de grossessegrossesse. Il provoque ainsi une augmentation de la fréquencefréquence des envies d'uriner.

Quelques semaines plus tard, l'utérus se redresse. La pressionpression qu'il exerce sur la vessie diminue ainsi. En revanche, il peut appuyer sur l'estomacestomac et provoquer alors une digestiondigestion plus difficile. En fin de grossesse, si la femme a pris beaucoup de poids, l'utérus peut à nouveau exercer une pression sur la vessie. Et alors, une forte et fréquente envie d'uriner peut revenir.

Aucun traitement n'existe pour soulager ce désagrément momentané. D'autant qu'il reste très important pour la future maman de continuer à boire abondamment, pour réduire le risque d'infection urinaireinfection urinaire.

Source : interview du Dr Francis Collier, gynécologue au CHU de Lille, 28 septembre 2011