La start-up est parfois créée par de jeunes diplômés qui veulent exploiter une technologie innovante. © Stock Rocket, Shutterstock
Tech

Start-up : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Tech , start-up , entreprise innovante

Une start-up, ou « jeune pousse », décrit une jeune entreprise de haute technologie qui présente un potentiel important de croissance. Le terme vient de l'anglais start (démarrer) et up (pour montrer le potentiel de croissance).

Les start-up, le numérique et les biotechnologies

Les start-up existent dans différents domaines :

La start-up propose en général un produit nouveau sur le marché. Elle se caractérise aussi par son ambition de réussite et de croissance.

Démarrage et financement des start-up

Les start-up sont des entreprises innovantes qui peuvent être issues de la recherche institutionnelle. Elles voient souvent le jour dans des structures comme les incubateurs ou les pépinières d'entreprises.

Au stade du démarrage, le risque est élevé pour les investisseurs. Or, vu son objectif de développement futur, la start-up a généralement besoin de fonds importants pour se lancer. Pour lever des fonds, elle peut avoir recours au capital-risque, aux business angels, aux fonds d'investissement, mais aussi aux aides institutionnelles réservées aux jeunes entreprises innovantes.
 

Une start-up c'est quoi ? 

Le terme start-up vient de l'anglais startup company, qui désigne une entreprise qui démarre. Une start-up est une entreprise innovante et attrayante à la recherche d'un modèle d'entreprise (appelé aussi business model) qui soit:

  • scalable (capacité à s'adapter au changement d'échelle rapidement);
  • profitable;
  • reproductible.

Son modèle d'entreprise n'est pas encore stabilisé et change constamment. Une start-up teste son marché, s'adapte aux clients, expérimente. Elle n'est d'ailleurs pas forcément déjà déclarée comme entreprise et n'est pas juste une jeune entreprise.

Le but d'une start-up est de trouver le business model idéal pour croître rapidement. Ce potentiel de croissance nécessite souvent des financements importants. À terme, une start-up peut stabiliser son modèle d'entreprise et devenir une entreprise traditionnelle, être vendue ou disparaître.

Le terme start-up est devenu populaire vers la fin des années 1990 et le boom numérique. Mais une start-up n'est pas nécessairement liée aux technologies numériques. En fait, des start-up existent dans la plupart des domaines innovants comme l'environnement ou les biotechnologies.

En France, de nombreuses start-up (qu'on désigne aussi comme jeunes pousses) naissent dans des pépinières d'entreprises, des structures accompagnant le développement de start-up nouvellement créées. 

Exemples de start-up performantes 

La plupart des entreprises américaines du numérique ont commencé en tant que start-up. Apple, Facebook, Intel et Google sont tous nés d'une idée entre quelques amis essayant de résoudre un problème. Plus récemment, on a vu émerger des sociétés aux histoires passionnantes comme AirBnB, Snapchat, Uber, Evernote, Pinterest ou Stripe.

En France, Kisskissbankbank, Blablacar et SchoolMouv sont des start-up qui ont réussi à trouver leur modèle d'entreprise et à s'imposer.

Comment investir dans une start-up ?   

De par leur modèle, les start-up tendent à lever des fonds de toutes les manières possibles. Il existe donc plusieurs façons d'investir dans une start-up. 

Le crowdfunding

En quelques années, le crowdfunding (financement participatif) est devenu un modèle de levée de fonds et d'investissement idéal pour tout type d'entreprises. Certaines plateformes proposent des contreparties (souvent le produit financé). Le financement n'est alors validé qu'en cas de succès.

Les plus connues sont Kickstarter, Ulule et Kisskissbankbank. D'autres pratiquent le crowdequity, le financement participatif par actions. Le financement participatif est un bon moyen d'investir de petites sommes.

Les FCPI et les FIP

Les Fonds Communs de Placement dans l'Innovation et les Fonds d'Investissement de Proximité se chargent de financer des start-up à partir de l'argent reçu. La défiscalisation est une des raisons d'investir à long terme dans ces fonds. 

Le mandat de gestion

Similaire aux FCPI et FIP, on délègue l'argent à un mandataire qui s'occupe de choisir les meilleures start-up dans lesquelles investir. Les coûts sont importants. 

Le PEA-PME

PEA-PME signifie Plan d'Épargne en Actions - Petites et Moyennes Entreprises, une solution privilégiée par de nombreux investisseurs en France. À long terme, il propose en effet des avantages fiscaux intéressants. 

Devenir un business angel

Un business angel désigne quelqu'un qui investit personnellement d'importantes sommes d'argent dans une start-up en début d'activité. Il met aussi à disposition son expérience, son réseau professionnel et ses connaissances. Il existe des clubs de business angels qui regroupent des investisseurs passionnés souhaitant jouer un rôle actif dans la création de nouvelles entreprises.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !