Le Palais de Tokyo, à Paris, accueillera ce soir la remise des prix EDF Pulse à des projets innovants. © DR

Tech

Prix de l’innovation EDF Pulse 2015 : les résultats ce soir !

ActualitéClassé sous :technologie , EDF Pulse , prix EDF Pulse 2015

Après une année de candidatures, 200 dossiers présentés et six finalistes, les trois prix de l'innovation EDF Pulse seront décernés ce jeudi 4 juin au Palais de Tokyo, à Paris. Du vêtement biométrique au récupérateur d'énergie ambiante en passant par le chauffe-eau écologique ou le volant d'inertie pour stocker l'électricité mieux qu'une batterie, quels seront les trois lauréats de l'édition 2015 ? Vivez l'évènement en direct !

Récompenser les innovations portées par des entreprises ou des laboratoires, utilisant l'électricité et qui « contribuent au progrès de la société » : c'est l'esprit des prix EDF Pulse. Pour cette deuxième édition, 200 projets avaient été présentés, soit deux fois plus que pour la session 2014. Preuve de l'intérêt pour la formule et aussi des capacités d'innovation, et donc d'imagination, des femmes et des hommes qui osent entreprendre avec des idées originales.

Trois domaines ont été retenus cette année :

  • Smart Living : habitat, mobilité, urbanisme, ville durable...
  • Santé : innovations améliorant la santé et le bien-être au niveau individuel ou collectif.
  • Science : travaux de recherche ou projets touchant au stockage de l'énergie.

En décembre, restait à passer de 200 candidats à trois gagnants. Une première sélection, en décembre 2014, a retenu 100 dossiers (55 français et 45 européens) qui passaient à travers la grille des critères (progrès apporté, caractère original, viabilité économique, qualité de l'équipe, etc.). Le comité de sélection a alors réduit la liste à 13 équipes qui se sont présentées devant un jury international.

Un jury international s'est ensuite réuni pour choisir les six finalistes, deux par catégorie, et composé de personnalités. Parmi les jurés figuraient notamment Claudie Haignéré, spationaute et présidente d'Universcience, Bruno Bonnell, directeur de Robopolis, Bertin Nahum, PDG de MedTech, développant des robots chirurgicaux, et Robert Armstrong, directeur de la MIT Energy Initiative (États-Unis). Le 10 mars, ce jury a rendu sa copie et les six projets ont été soumis au vote des internautes en avril. Charge à eux de départager un projet dans chacun des trois domaines.

Vivre la cérémonie en direct

C'est ce choix final qui sera révélé ce soir à Paris, au Palais de Tokyo, en direct, à partir de 19 h, lors d'une grande soirée sur le thème de l'innovation. À suivre en direct et en streaming, ainsi que sur Twitter avec le hashtag #EDFPulse.

À suivre en direct dès 19h, la remise des prix EDF Pulse pour des innovations qui feront parler d'elles. 

Catégorie Santé

  • Neuronaute : Destinée aux épileptiques, cette tenue biométrique, avec T-shirt et bonnet, mise au point par la start-up Bioserenity, mesure en permanence l'activité musculaire et peut déclencher des tests électrophysiologiques. Les résultats sont transmis par radio à un smartphone puis à l'équipe médicale, qui pourra poser un diagnostic rapide et précis alors que le patient est à son domicile.
  • Damae Medical : Cette entreprise a réalisé un dispositif capable de détecter des cancers de la peau. Utilisant un procédé optique, il évite la biopsie et l'imagerie est deux fois plus précise que les techniques actuelles.

Découvrez en vidéo les six projets finalistes.

Catégorie Smart Living

  • Enerbee : Ce micro-générateur récupère l'énergie des mouvements et la transforme en électricité avec une puissance capable d'alimenter un objet connecté, montre, thermostat, variateur de lumière, détecteur d'ouverture de porte ou tout autre capteur communiquant. En utilisant à la fois un système magnétique (comme la dynamo) et piézoélectrique (activé par des petits chocs), il exploite une large variété de mouvements, circulaires ou rectilignes avec des amplitudes allant de quelques millimètres à 1 cm.
  • Twido : La forme rectangulaire de ce chauffe-eau de 2&Go, qui peut porter un WC suspendu ou bien un sèche-serviette, réduit l'encombrement de 1 m² par rapport à un modèle traditionnel. Connectable par Wi-Fi, il peut se programmer à distance, de manière à adapter le fonctionnement aux usages et donc à ne pas chauffer l'eau quand personne n'en a besoin.

Catégorie Science

  • Reversible Electrolysis : Fonctionnant comme un stockage d'électricité sur un réseau, ce système de l'entreprise allemande Sunfire produit de l'hydrogène lors des excès en provenance de sources d'énergies renouvelables, éolien ou solaire. Durant les pics de consommation, il peut faire l'inverse et fournir de l'électricité. Réunissant ces deux fonctions en un seul dispositif et avec un bon rendement, ce système, nouvellement mis au point, représente une alternative moins coûteuse aux batteries.
  • Voss : Stocker de l'énergie en mettant en rotation un volant d'inertie est un principe connu. Mais la société française Energiestro l'a exploité avec un matériau bon marché : le béton. Le résultat est un coût de stockage de 0,02 euro/kWh, soit cinq fois moins que celui des batteries. Avec un tel complément, une centrale solaire photovoltaïque pourrait produire de l'électricité jour et nuit à un coût inférieur à celui des énergies fossiles.
Cela vous intéressera aussi