Innovation et invention ne veulent pas dire la même chose. L'invention devient une innovation si elle aboutit. © Pixabay

Tech

Le secteur de l’innovation en plein boum

Question/RéponseClassé sous :technologie , innovations , intelligence artificielle

Selon le classement de Clarivate Analytics, la France est le troisième pays mondial de l'innovation. Elle compte dix entreprises au top 100 des entreprises les plus innovantes. Secteur à fort enjeu sur la scène internationale, l'innovation ne cesse de se développer en France grâce entre autres à une forte politique publique de l'innovation.

Cosmétique, agriculture, médecine, BTP, automobile, informatique, tourisme, textile, impression... tous les secteurs, qu'ils soient traditionnels ou liés aux nouvelles technologies, font appel à l'innovation pour prendre ou reprendre des parts de marché. Elle est considérée désormais comme un facteur majeur de développement au sein des entreprises. Certaines d'entre elles ont même en leur sein un service dédié à la R&D (Recherche et développement).

Qu’est-ce qu’une innovation ?

C'est un produit, un service ou un procédé qui non seulement apparaît comme nouveau, mais qui également améliore, simplifie, rend plus fiable ou plus performant. Il est proposé soit aux entreprises pour leur process, soit directement aux consommateurs.

L'innovation ressort comme un long processus qui laisse peu la place à l'improvisation : idée, projet, financement, prototypage et tests marchés, fabrication, lancement... Une invention ne suffit pas. Sur 100 idées, seulement 15 % deviennent des innovations à succès. De l'idée à la mise sur le marché, chaque étape est essentielle pour que l'innovation trouve sa clientèle : recherche, R&D, études de marché, tests, études de concurrence, design, distribution, commercialisation... Un produit innovant va progressivement remplacer un produit ou service déjà existant mais moins performant, à des prix acceptables par les clients.

La France dans le top 3 de l’innovation mondiale

Selon le classement annuel de Clarivate Analytics, une filiale de Thomson Reuters, la France est donc en 2017 le troisième pays de l'innovation dans le monde, derrière les États-Unis et le Japon. Elle occupe cette 3e place régulièrement depuis plusieurs années maintenant. Ce très bon résultat français s'explique avant tout par l'implication de la recherche publique qui dépose près de 30 % des brevets français. Par exemple, le CEA, Commissariat à l'énergie atomique, s'avère être l'organisation publique la plus dynamique du monde avec près de 3.400 inventions entre 2011 et 2015. La politique publique de l'innovation représente environ 10 milliards d'euros financés à 90 % par l'État, mais aussi par les collectivités territoriales.

Le top 5 des marchés innovants en France

Si l'innovation est nécessaire, et est présente de façon transversale dans tous les secteurs, certains d'entre eux sont particulièrement porteurs pour les investisseurs qui souhaitent investir dans le secteur de l'innovation.

  • Les drones téléguidés : c'est certainement le secteur innovant le plus prometteur des prochaines années. Selon une étude réalisée par le groupe français ECA, spécialisé dans ce secteur, ce marché devrait tripler d'ici à 2025, passant de 4 milliards de dollars par an en 2015 à 14 milliards. 
  • L'intelligence artificielle, la réalité augmentée et les objets connectés : selon Markets and Markets, ce marché devrait passer de 420 millions de dollars à plus de 5 milliards entre 2015 et 2020.
  • Le secteur de la santé avec les « medtechs » : les technologies de la santé sont une filière qui connaît une belle croissance au niveau mondial, évaluée à +10 % par an. Elle est portée en France par des projets financés sur des fonds publics mais également par de nombreuses startups.
  • Les greentech ou technologies vertes : elles sont évidemment devenues un enjeu majeur pour l'avenir de la planète en permettant de réduire l'empreinte écologique des secteurs de la construction, de l'eau, des déchets...
  • L'e-sport ou sport électronique : c'est un domaine que seuls les joueurs connaissent mais c'est un secteur en pleine explosion. Ce marché représente, en 2016, 300 millions de dollars et 23 millions de consommateurs uniquement en Europe. Son taux de croissance annuel estimé à 14 %.

Grenoble, la métropole française de l’innovation

En France, si l'Ile-de-France tient la première place en matière d'innovation, les grandes métropoles françaises ne sont pas en reste. À l'instar de la métropole grenobloise qui depuis plus de 20 ans a fait de l'innovation l'un de ses grands défis, y compris dans le secteur de la medtech :

  • 2e ville la plus innovante d'Europe après Barcelone (Communauté européenne 2014) ;
  • 250 startups issues de la recherche publique en 10 ans (AEPI 2017) ;
  • 1er pôle de recherche publique en France, 2e pôle de R&D (AEPI 2017) ;
  • Isère : 1er département français en nombre de brevets déposés par habitant (AEPI 2017).

À noter

Près de 80 métiers différents sont recensés dans le secteur de l'innovation.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi