Il existe plus de 400 versions du couteau suisse Victorinox. © Andrew Toskin, Flickr

Tech

8 objets cultes dont le design a changé le monde

Question/RéponseClassé sous :design , objets culte , chaise DSW
 

Ils ont inspiré bon nombre d'objets du quotidien et se sont écoulés à des millions d'exemplaires. L'iPhone, la Renault Espace ou la machine à café Nespresso ont révolutionné leur marché et même au-delà. Retour sur l'histoire et l'influence de huit objets cultes devenus des icônes du design à travers le monde.

Lancé en 2007, l'iPhone a révolutionné le monde du numérique et de l'objet portable. Inventé en 1950, le stylo Bic est devenu le symbole de la consommation de masse. Malgré ses 60 ans passés et l'arrivée des écrans, la police Helvetica est toujours l'une des plus utilisées au monde. Comment ces objets cultes se sont-ils imposés et quelle influence exercent-ils encore aujourd'hui ?

La chaise DSW

Première chaise en plastique à être fabriquée en série dans les années 1950, la chaise DSW (Dining height Side chair Wood) dessinée par Charles et Ray Eames était à l'origine en résine de polyester renforcée de fibre de verre. Grâce à sa coque rigide et légère d'une seule pièce, elle a permis de réduire les coûts de production pour diffuser un meuble de masse. Une sorte de modèle Ikea avant l'heure ! Rééditée en version contemporaine par Vitra ; son design a été copié par de nombreux autres sièges de bureau ou de salon. Les coques sont désormais la plupart du temps fabriquées en polypropylène, un matériau plus confortable et résistant.

La chaise DSW fut la première chaise en plastique à être fabriquée en série. © Vitra

L’iPhone

Lancé en janvier 2007 par Apple, l'iPhone a initié la vague des smartphones, qui équipaient en 2019 plus de 3,2 milliards de personnes dans le monde, selon Newzoo. Pour la première fois, un appareil concentre un lecteur multimédia, un appareil photo, un navigateur Internet et une messagerie, le tout avec un écran tactile et une interface intuitive. Son design a inspiré la plupart des autres marques, à tel point que les smartphones ont fini peu ou prou par tous se ressembler. L'iPhone a aussi permis à Apple de passer d'un marché de niche à un marché grand public. Malgré des prix élevés, Apple est ainsi le troisième plus gros vendeur de smartphones au monde.

L’iPhone est la troisième marque de smartphone la plus vendue au monde. © Apple

Le couteau suisse

Inventé à la fin des années 1880 par l'armée suisse, le couteau Victorinox devait fournir aux soldats un outil tout-en-un avec lame, tournevis plat, ouvre-boîte et poinçon pour démonter leur fusil. Sa popularité auprès du grand public éclate après la seconde guerre mondiale, lorsque les soldats américains débarquent en Europe. Au fil du temps, les modèles se sont enrichis de nombreux outils comme un pointeur laser ou une clé USB. Aujourd'hui, 45.000 couteaux sortent chaque jour de l'usine d'Ibach en Suisse, pour être expédiés dans plus de 120 pays. Objet de multiples contrefaçons, le couteau suisse est même passé dans l'expression populaire pour exprimer l'idée d'une personne ou d'un objet ingénieux ou multifonctions.

Le couteau suisse Victorinox, symbole de l’objet multifonction. © Andrew Toskin, Flickr

La police Helvetica

Créée par le graphiste suisse Max Miedinger en 1957, la police Helvetica (qui veut dire suisse en latin) est l'une des plus utilisées au monde. Réputée pour sa neutralité et sa lisibilité à l'écran comme sur papier, elle est utilisée par de nombreuses marques dont Evian, WhatsApp, Panasonic, Nestlé ou Toyota, et sert même pour les tests de vision dans les cabinets d'ophtalmologie. C'est pourtant sa grande rivale, Arial, qui a été choisie comme police par défaut sur Windows. Très proche de Helvetica, ses critiques l'accusent d'ailleurs de n'en être qu'une pâle copie. Après un premier lifting en 1982 (Helvetica Neue), la police de caractères a subi en 2019 un gros relookage en 2019 (Helvetica Now®) destiné à lui redonner sa gloire.

De nombreuses marques utilisent la police Helvetica pour leurs logos. © DR

La Renault Espace

La Renault Espace a bien failli être mort-née. Durant son premier mois de vente, en 1984, il s'en est écoulé seulement neuf exemplaires ! Petit à petit, le concept de ce véhicule « aménageable, spacieux et confortable qui se conduit comme une voiture et non pas comme un autobus » a pourtant fait son chemin, à tel point que le mot « monospace » est passé dans le langage courant. Le format monospace semble aujourd'hui en déclin face au succès du SUV. Pourtant, l'idée originale révolutionnaire de l'Espace, à savoir des sièges pivotant à 180° pour créer un « mini-salon » à l’arrière, pourrait bien revenir au goût du jour avec la voiture autonome.

La Renault Espace a initié le format de la voiture familiale. © peterolthof, Flickr

La machine à café Nespresso

Quelque 70 % des Français sont aujourd'hui équipés d'une machine à café à dosettes. Ce segment, inexistant il y a encore 30 ans, pèse aujourd'hui près de la moitié du marché du café en valeur. Une poule aux œufs d'or que le suisse Nespresso, à l'origine de l'invention, a défendu bec et ongles en intentant procès sur procès à ses concurrents, jusqu'à ce que le brevet tombe dans le domaine public en 2016. La machine à dosettes a aussi initié un nouveau mode de consommation pour le café, sur le modèle des imprimantes, où la recharge est vendue à prix d'or en consommable. Revers de la médaille, elle symbolise aussi la société du tout jetable : les dosettes fabriquées en aluminium et plastique sont très difficiles à recycler.

La machine à café Nespresso a lancé la mode des dosettes en tout genre. © Nespresso

Le Post-it

Symbole à la fois du pense-bête, de la liste de courses et de la boîte à idées, le Post-it a été inventé par un chimiste de 3M en 1980, qui cherchait à mettre au point une colle. Sa légendaire couleur  jaune canari est elle aussi liée au hasard, ce papier jaune étant le seul restant dans le laboratoire voisin lors du lancement. Loin d'avoir été enterré par le numérique, le Post-it a inspiré la plupart des applications « notes » sur les ordinateurs. En 1997, son fabricant 3M a même intenté un procès à Microsoft pour utiliser le terme « Post-it » sur son logiciel Windows 97. Le petit carré jaune est aussi devenu l'outil à tout faire des entreprises et créatifs, notamment pour les séances de brainstorming  et les storyboards de film.

Décliné en dizaines de couleurs et formats, le Post-it est largement utilisé en entreprise et à la maison. © Elnur, Adobe Stock

Le Bic Cristal

Après avoir racheté le brevet du stylo à bille au Hongrois László Biró en 1950, le Français Marcel Bich a fait du Bic Cristal un best-seller mondial écoulé à plus de 140 milliards d'exemplaires. Devenu l'emblème de la consommation de masse et de l'objet jetable, ce stylo intègre pourtant des innovations majeures à l'époque : une tranche hexagonale ergonomique pour une meilleure prise en main, un corps transparent permettant de voir le niveau d'encre et un tube percé d'un petit trou qui assure la même pression à l'intérieur qu'à l'extérieur. Loin d'être mort avec l'avènement des écrans, le stylo-bille renaît aujourd'hui en version numérique sous forme de stylet.

Le Bic Cristal, emblème de l’objet pas cher et design. © Bic
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !