Microsoft a toujours le projet de créer un bloc-notes numérique utilisable. © Microsoft

Tech

Windows 10X, le Windows dédié aux écrans pliables

ActualitéClassé sous :PC , Microsoft Surface , Microsoft Surface Book

-

Ce 2 octobre, Microsoft va dévoiler ses nouveaux ordinateurs Surface, et la grande nouveauté pourrait être un appareil doté d'un double écran ou d'un écran pliable avec un Windows inédit.

C'est aujourd'hui que Microsoft dévoilera ses nouveautés en matière d'ordinateurs, et outre les nouveaux Surface, on pourrait découvrir un tout nouveau type d'appareil équipé d'un double écran ou d'un écran pliable. Depuis juin, on sait que le nom de code de cet ordinateur est « Centaurus » et selon le toujours bien informé Evan Blass, ce nouveau produit s'accompagnerait de l'arrivée d'un nouveau Windows, baptisé 10X.

Ce système d'exploitation serait adapté aux PC dotés de deux écrans ou d'un écran pliable, et il serait basé sur le noyau WCOS (Windows Core OS) avec la particularité de faire fonctionner des applications dans des conteneurs. Ce qui pourrait ainsi permettre, dans le cas d'un Surface à double écran, de s'appuyer sur la virtualisation pour faire tourner des applications depuis le Cloud, sans installation sur le disque dur.

Concurrencer les Chromebook

Appelé initialement Windows Lite, ce nouveau Windows pourrait embarquer une flopée de nouveautés et permettre à Microsoft de proposer des produits concurrents aux Chromebook, les PC portables équipés de Chrome OS. Ce qui signifierait des ordinateurs beaucoup moins chers que des Surface, et beaucoup plus souples dans leur utilisation avec une interface moins figée et une polyvalence accrue, qu'il s'agisse de l'utiliser avec le doigt, un stylet ou encore un clavier.

Reste à savoir si Microsoft opte pour le double écran ou l'écran pliable. Vu les soucis des fabricants de smartphone avec les dalles pliées, on misera volontiers sur un appareil à double écran, utilisable comme un livre ou un bloc-notes numérique.

Pour en savoir plus

Microsoft a une solution pour des écrans pliables plus solides

Même si Microsoft ne propose pas encore d'appareils dotés d'écran pliable, la célèbre firme travaille sur un système de charnière qui permettrait à la fois de renforcer les écrans souples, mais aussi de les protéger des poussières et autres éléments minuscules qui nuisent à ses ouvertures et fermetures.

Publié le 17/09/2019 par Fabrice Auclert

Après Samsung avec le Galaxy Fold ou encore Huawei avec son Mate X, il semblerait que Microsoft se lance sur le marché des smartphones ou tablettes pliables. Des informations suggèrent même que la firme pourrait dévoiler un appareil pliable dans les prochains jours. À la différence près que celui-ci intégrerait deux écrans, et non un écran pliable.

Cependant, l'idée serait toujours dans un coin de la tête de Microsoft, puisqu'un nouveau brevet, daté du 1er mars 2019 et publié le 12 septembre 2019, prouve que les ingénieurs de Redmond travaillent sur un appareil doté d'un écran pliable. Le brevet concerne un « appareil à charnière », et on note qu'un écran pliable pourrait être fixé sur les deux parties reliées par une charnière. Les dessins montrent une forme dépliée allongée, comme un smartphone actuel, avec la charnière au milieu, et qui pourrait correspondre à un modèle à clapet, comme le Razr attendu chez Motorola.

Smartphone ou tablette ? Difficile de savoir ce que prépare Microsoft avec cette charnière pour écran pliable. © Microsoft, Wipo

L'utilisation d'un fluide pour améliorer la longévité de la charnière

Si ces informations peuvent suggérer de nouveaux projets chez Microsoft, le brevet concerne surtout une charnière d'un nouveau genre. Elle fonctionne grâce à une sorte de gouttière remplie d'un fluide (un gaz ou un liquide) et présente deux avantages. Ce système devrait réduire la pression sur l'écran pliable tout en évitant que des poussières et autres petits débris puissent s'y loger. Ce sont deux points qui ont tout particulièrement posé problème pour les appareils pliables existants.

À l'intérieur de la cavité, le fluide se déplace pour diminuer la pression exercée sur la dalle de l'écran. © Microsoft

Cependant, il ne faudra pas s'attendre à voir de sitôt des écrans pliables chez Microsoft. Ce brevet ne se destine pas nécessairement à un appareil en particulier. Il est tout aussi possible que Microsoft travaille sur cette charnière pour pouvoir proposer une licence à d'autres constructeurs.


Microsoft prépare une Surface à double écran

La gamme Surface devrait s'enrichir d'un nouvel appareil plus gros qu'un smartphone mais plus petit qu'un PC portable. Une sorte de « livre » doté de deux écrans tactiles, dont le nom de code est « Centaurus » en interne. Sa sortie serait prévue pour la fin d'année.

Publié le 05/06/2019 par Fabrice Auclert

Alors que Apple a dévoilé ses nouveaux iPad il y a un mois, et que l'on a découvert lundi un iPadOS, Microsoft reste plus mystérieux sur la prochaine Surface. Cependant, l'attente devrait bientôt se terminer puisque The Verge rapporte que la firme a commencé à faire la démonstration en interne d'un appareil à double écran, et que les employés se pressaient pour voir la nouveauté.

Connu en interne sous le nom de « Centaurus », il s'agirait du chaînon manquant entre la tablette, le PC portable et la Surface. En fait, ce serait bel et bien le prolongement de Courier, et une version modernisée du Libretto, ce « bloc-notes » à deux écrans sorti par Toshiba. Une sorte de livre numérique, qui se transforme en miniportable quand on le tourne avec un clavier virtuel.

Idéal pour un Windows allégé

Selon The Verge, le lancement serait prévu avant la fin de l'année et l'idée serait vraiment de le positionner comme un appareil d'appoint, comme peut l'être une tablette avec un encombrement réduit par rapport à un PC portable. Ce serait aussi le premier appareil doté de Windows Lite, la version allégée de Windows 10, conçue justement pour ce type d'appareil, mais aussi sans doute aux PC portables dotés de deux écrans, comme Intel en a présenté au Computex la semaine dernière.

Il y a 10 ans, voici à quoi ressemblait le projet Courier avec ses deux écrans tactiles, sa couverture rigide et son stylet. Trop avant-gardiste à l'époque, l'avenir dira si ce type d'appareil peut séduire un public qui doit déjà jongler entre un smartphone, un PC portable et souvent une tablette.

Avec deux écrans, la question de la fragilité et de la fiabilité d'un écran pliable ne se pose pas. © Roberto Tagliabue


Microsoft : les secrets de la prochaine Surface Pro

Attendue pour la fin de l'année, la nouvelle version de la Surface Pro proposera un nouveau design mais aussi quelques changements sur le plan de la connectique et de l'ergonomie. Le clavier Type Cover, qui fait aussi office de protection, sera désormais aimanté sur l'ensemble de la surface.

Publié le 28/05/19 par Fabrice Auclert

Comme pour Apple, Samsung ou Sony, c'est en jetant un œil aux brevets déposés que l'on découvre les nouveautés des produits Microsoft. Ils sont plus rares puisque le firme de Redmond reste un spécialiste du logiciel, mais la Surface Pro a rencontré son public, et on attend désormais la 7e mouture de cet ordinateur hybride, à la fois portable et tablette.

En l'occurrence, c'est le site Windows United qui a mis la main sur le nouveau design de l'appareil, via justement un dépôt de brevet. On découvre une Surface Pro aux bords arrondis, la présence d'un port USB-C et un nouveau clavier Type Cover. Il y a d'abord l'ajout d'aimants pour que la « Type Cover » ne bouge plus quand on ne l'utilise pas. Il s'agirait du même système d'aimants utilisé pour relier le clavier à l'écran. Cela évitera que la « protection » se balade quand on ne l'utilise pas, ou qu'elle se défasse dans un sac à dos.

La disparition de Surface Connect

Ensuite, il y a cette prise USB-C, et c'est tout sauf une surprise. Ce type de connexion est devenu la référence par sa polyvalence. Elle peut être utilisée pour la recharge de l'appareil, mais aussi pour le son, l'image ou encore le transfert de fichiers. Du même coup, cela permet à Microsoft de limiter au maximum le nombre de prises sur les côtés, et ainsi de proposer une Surface Pro moins épaisse et plus épurée. Il n'empêche que sur les croquis, on distingue tout de même encore une prise USB classique pour accueillir les anciens périphériques et un Mini DisplayPort.

En revanche, on note l'absence du connecteur Surface Connect utilisé initialement pour la recharge. C'était pratique sur cet appareil mais on peut imaginer que c'est la prise USB-C qui servira pour recharger la Surface Pro.


Microsoft : le Surface Phone en préparation

Après avoir rencontré le succès avec ses tablettes et ultra-portables Surface, Microsoft devrait revenir sur le marché des smartphones.

Publié le 02/04/2019 par Fabrice Auclert

Les rumeurs sur un smartphone pliable de Microsoft vont bon train depuis deux ans déjà. Baptisé « Projet Andromeda », l'idée aurait été mise de côté par la firme l'été dernier. Cependant, de nouvelles informations ont été découvertes, repérées par le site allemand WindowsUnited : l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle vient de publier un brevet de Microsoft concernant la charnière d'un appareil pliant.

Cette charnière serait très complexe, et contrairement aux procédés des concurrents actuellement dévoilés, l'appareil se déplierait, non pas à 180 degrés, mais à 360 degrés, et de plus, pourrait rester stable à des angles intermédiaires afin de ne pas se contenter simplement des modes tablette et smartphone.

Un smartphone PC portable ?

Le brevet est une mine d'informations concernant les usages envisagés. L'appareil se plierait avec l'écran à l'intérieur pour le protéger des rayures à l'instar du Samsung Galaxy Fold, et pourrait être légèrement entrouvert afin d'apercevoir une barre de notifications sur le bord de l'écran. Il s'ouvrirait à 90 degrés pour prendre la forme d'un PC portable, avec un affichage sur une moitié, et un clavier virtuel sur l'autre. Il passerait donc à 180 degrés pour le mode tablette, ou 360 degrés pour être utilisé en mode smartphone, avec l'écran plié à l'extérieur de l'appareil.

Cependant, selon Brad Sams, qui a eu de nombreuses informations en interne chez Microsoft en 2018, il se pourrait qu'il ressemble davantage au Tiger Rapids d'Intel, qui a une moitié de l'écran en e-Ink, et l'appareil serait un peu plus grand que les smartphones pliables actuels, se rapprochant plutôt d'un mini PC. S'il s'agit bien du même appareil, la sortie pourrait être prévue pour le dernier trimestre en 2019.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi