Prenant la succession de Windows 7Windows 7, le nouveau système d'exploitationsystème d'exploitation Windows 8 de Microsoft s'émancipe du carcan des PCPC pour se destiner également aux tablettestablettes. D'abord pensé pour un usage tactile, il dispose d'une toute nouvelle interface d'accueil qui remplace le Bureau et le menu Démarrer nés avec Windows 95. Mais il n'y a pas que l'esthétique qui change et de nombreuses nouveautés fonctionnelles, que vous allez découvrir au fil du test, sont au programme.

Trois ans après la sortie de Windows 7 et alors que celui-ci vient tout juste de devenir le système d'exploitation le plus utilisé au monde devant « l'ancêtre » Windows XPWindows XP, Microsoft chamboule tout avec son nouveau Windows 8Windows 8. Conçu pour fonctionner aussi bien sur les PC que les tablettes tactiles et aussi bien sous une architecture processeurprocesseur Intel ou AMD classique (x 86 et x 64) que sous une architecture ARM avec sa version spéciale Windows RT, il bouleverse de nombreux codes par son interface inédite.

Le pari est osé pour Microsoft qui prend le risque de modifier les habitudes des centaines de millions d'utilisateurs « traditionnels » de Windows pour investir le marché des tablettes où il avait besoin d'un système différent de Windows 7 mais qui se démarque également d'Android et iOS, les systèmes d'exploitation mobiles de GoogleGoogle et Apple vedettes sur ce marché. À noter que pour les smartphones, Microsoft a préféré développer séparément Windows Phone 8, n'allant pas faire faire à Windows 8 un trop grand écart d'ordinateurordinateur à téléphone qui aurait encore accru le risque d'échec.

Cet échec éventuel ne viendra pas du nombre de PC sous Windows 8 écoulés puisqu'ils sont désormais la norme. Microsoft a d'ailleurs annoncé un rythme de diffusiondiffusion de un million de copies par jour de son nouveau logiciellogiciel à la suite de son lancement le 26 octobre dernier. Il se fera éventuellement sentir sur le marché des tablettes dominé de loin par l'iPadiPad d'Apple et où le nouveau venu va devoir jouer des coudes pour faire son trou. Surtout, c'est dans sa popularité - et donc son espérance de vieespérance de vie - qu'on saura si Windows 8 aura fait le bonheur ou le malheur de Microsoft. À lui de faire mentir les statistiques qui disent qu'un système d'exploitation de Redmond sur deux est raté, les bons systèmes ayant été suivis de logiciels bien moins réussis (Millennium après 98, VistaVista après XP). Windows 8 arrivant après l'excellent Windows 7, est-il déjà condamné ?

Pari risqué : la nouvelle interface de Windows 8 risque de bouleverser les habitudes des utilisateurs de l'ancien système d'exploitation. Futura-Sciences l'a testé pour vous. © FS

Pari risqué : la nouvelle interface de Windows 8 risque de bouleverser les habitudes des utilisateurs de l'ancien système d'exploitation. Futura-Sciences l'a testé pour vous. © FS

Rien n'est moins sûr tant ce système se montre à l'usage, dans sa partie tactile, facile à utiliser même avec la souris. À condition de prendre tout de suite les bonnes habitudes. Dans sa partie traditionnelle, avec le Bureau en fond d'écran, peu de choses changent. C'est vraiment dans la dualité de son interface qu'il faut chercher les risques - légitimes - d'incompréhension et d'agacement qui pourraient pousser le grand public à le bouder et à être tenté d'aller voir ailleurs.

Les différentes pages de ce dossier vous aideront à mieux comprendre la philosophie et donc le maniement de Windows 8, de son interface tactile, de son écran d'accueil et de ses principales nouveautés. Rien de bien sorcier, on le répète, mais juste quelques habitudes à oublier et quelques autres à prendre. Vous verrez alors tous les avantages qu'il peut apporter, surtout si vous passez régulièrement d'un PC de bureau à un portable voire une tablette.