Microsoft prépare la sortie d’une nouvelle version de Windows actuellement connue sous le nom de code Threshold. Ce nouvel OS, qui doit sortir l'an prochain, aura la lourde tâche de gommer les nombreux défauts de Windows 8 qui peine à séduire les particuliers aussi bien que les professionnels. Les informations distillées montrent que la finalisation de ce Windows 9 tient compte des reproches adressés au système actuel.
Cela vous intéressera aussi

Windows 8Windows 8 a beau être le système d'exploitationsystème d'exploitation (OS) le plus récent de Microsoft, ce n'est pas le plus populaire ! Selon les derniers chiffres de Netmarketshare, Windows 8 et sa mise à jour 8.1 cumulent 12,48 % de parts de marché, loin derrière l'ancêtre Windows XPWindows XP (24,82 %) et Windows 7Windows 7 (51,22 %) auquel il est censé succéder (rappelons que la fin du support de Windows 7 est déjà programmée). Lancé en octobre 2012, le nouvel OS a tenté le pari du changement en supprimant le menu Démarrer ainsi que le fameux bouton Windows et en proposant deux environnements distincts.

Le premier, baptisé interface moderne (anciennement Metro), se destine aux terminaux à écran tactileécran tactile avec des applicationsapplications spécifiques présentées en une mosaïque de fenêtresfenêtres dynamiques appelées tuilestuiles. Le second environnement est le Bureau WindowsBureau Windows classique que Microsoft a voulu faire passer au second plan en programmant un démarrage par défaut sur l'interface moderne. Résultat, Windows 8 a déconcerté les utilisateurs peu à l'aise avec le fait de devoir jongler entre ces deux universunivers. Les entreprises ont également boudé l'OS dont les nouveautés n'étaient pas suffisantes pour justifier une transition depuis Windows 7, voire depuis XP ! Un fiasco qui n'est pas sans rappeler celui de Windows VistaWindows Vista... Sentant le danger, Microsoft s'est attelé à corriger le tir pour la prochaine mouture dont la sortie est prévue courant 2015.

La barre d’icônes ou <em>charms bar</em> (à droite sur l'image) était l’une des nouvelles proposition ergonomiques de Windows 8 qui n’a pas rencontré l’adhésion des usagers. Selon les dernières rumeurs, elle pourrait disparaître dans la prochaine version de l’OS. © Microsoft

La barre d’icônes ou charms bar (à droite sur l'image) était l’une des nouvelles proposition ergonomiques de Windows 8 qui n’a pas rencontré l’adhésion des usagers. Selon les dernières rumeurs, elle pourrait disparaître dans la prochaine version de l’OS. © Microsoft

L’interface s’adaptera aux terminaux

Ce nouveau Windows, qui porteporte actuellement le nom de code Threshold (seuil en anglais), devrait apporter un grand nombre de nouveautés et d'ajustements pour tenir compte des griefs des usagers. À commencer par le retour du menu Démarrer qui est d'ores et déjà confirmé par Microsoft. Il adoptera un format hybridehybride, mêlant la liste des programmes installés dans la colonne de droite et des tuiles dynamiques personnalisables dans la colonne de gauche. Une première image de ce nouveau menu Démarrer est apparue récemment sur la Toile via le forum My Digital Life.

Autre changement acquis, la possibilité de faire tourner les applications de l'interface moderne dans l'environnement Bureau classique. Mais plus important encore, Windows Threshold serait capable de s'adapter en fonction du terminal sur lequel il est installé. C'est ce qu'a révélé la journaliste de ZDNEt.com Mary Jo Foley, spécialiste reconnue de Microsoft. Sur un PCPC avec souris et clavierclavier, l'OS se lancera par défaut sur le Bureau Windows. Sur une tablettetablette tactile, c'est l'interface moderne qui se chargera. De quoi satisfaire tout le monde et surtout réconcilier Microsoft avec sa base installée qui compte tout de même une majorité d'utilisateurs sur PC...

Threshold pourrait réserver encore d'autres surprises. Selon les dernières révélations du site WinBeta, la barre d’icônes (baptisée charms bar en anglais) pourrait tout bonnement disparaître. Les fonctionnalités de ce menu qui apparaît sur le côté droit de la fenêtre dans Windows 8 seront intégrées directement dans les applications Windows de l'interface moderne. L'autre rumeur, cette fois-ci rapportée par Neowin, concerne l'introduction de bureaux virtuels grâce auxquels les utilisateurs pourront exécuter leurs applications dans différents espaces tout en ayant une vue unifiée. Une nouveauté qui n'en serait pas vraiment une puisque cette option existe déjà sur Mac OS X et la distribution Linux Ubuntu. Selon Mary-Jo Foley, une première préversion de Threshold serait lancée cet automneautomne. L'occasion de vérifier toutes ces informations et de voir si Microsoft a su entendre ses clients...