Tech

De .app à .windows, les nouvelles extensions d'Internet

ActualitéClassé sous :Internet , icann , web

Près de deux mille demandes de nouvelles extensions de domaines sont parvenues à l'Icann, qui avait ouvert ce marché très spécial, clos le 30 mai. Les statistiques viennent d'être publiées. Avec les .book, .cloud et autres .shop, Google et Amazon ont eu les plus gros appétits.

L'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) est une organisation internationale à but non lucratif, fondée en 1998 et chargée de gérer les adresses des sites Web en toutes lettres, comme « www.futura-sciences.com », et qui sont chacune associées à un numéro, l'adresse IP. Ces noms de domaines (DNS, Domain Name System) comportent deux parties séparées par un point, l'extension étant le nom de domaine de premier niveau, ou TLD (Top Level Domain). © Icann

L'Icann a publié mercredi la liste intégrale des 1.931 demandes de gestion de nouveaux noms de domaines de premier niveau (TLD). Elle devra ensuite retenir entre 500 et 1.500 dossiers, qui seront autant de nouvelles extensions de noms de domaine. Ces extensions viendront alors s'ajouter aux 22 domaines génériques actuels (.org, .com, .net, etc.) et aux 280 domaines nationaux (.fr, .de, .co, .uk, etc.).

En consultant la liste, nous pouvons constater que :

  • 45 % des 1.931 demandes de nouveaux TLD proviennent des États-Unis (882 demandes) ;
  • le plus gros demandeur de nouveaux TLD est Google, qui a utilisé le prête-nom de Charleston Road Registry pour déposer 101 demandes de TLD, parmi lesquels les .free, .buy, .book, .kid, .shop, .plus, .music, .play, .app ;
  • Amazon a déposé 76 demandes, essentiellement sur des termes génériques (.deal, .music, .cloud, .game, .read, .mail, .shop...).
  • Microsoft n'a déposé que 11 demandes, toutes pour protéger ses marques (.office, .live, .windows, .skydrive, .bing...), à l'exception d'un .docs ;
  • les TLD les plus sollicités sont le .LLC (équivalent d'un .SARL français) et le .app, avec 13 demandeurs chacun. Parmi les autres très populaires figurent le .art (9 demandes), .blog (9 demandes), .home (11 demandes) et .inc (10 demandes). Les demandes qui sont ainsi en concurrence seront mises aux enchères ;
  • la quasi-totalité des noms de domaine de premier niveau demandés sont anglophones ;
  • en France, les seuls acteurs des télécoms à avoir demandé de nouveaux TLD sont OVH, SFR et Orange, via sa filiale britannique ;
  • Facebook et Twitter n'ont demandé aucun TLD.
Après le http:// et le www, il y a un monde... © DR

Les TLD : un marché lucratif

En faisant payer 185.000 dollars par dossier (143.000 euros), l'Icann a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 350 millions de dollars (279 millions d'euros) uniquement pour traiter l'appel d'offres. L'organisation touchera davantage avec les annuités payées par les demandeurs acceptés (25.000 dollars par TLD et par an, soit 20.000 euros), et avec les mises aux enchères des domaines les plus concurrentiels.

L'Icann étant une entreprise à but non lucratif, cet argent servira à sa gestion, en particulier aux frais juridiques. Une fois les demandes acceptées, les nouveaux noms pourront devenir opérationnels à partir du premier trimestre 2013.

Cela vous intéressera aussi