Tech

L'Icann donne enfin du caractère aux adresses Internet

ActualitéClassé sous :Internet , icann , noms de domaine

L'Icann, farouche gardien du format des adresses Internet, annonce l'ouverture des noms de domaines aux caractères non latins. Une révolution dans cette norme d'Internet jusqu'alors sous le joug de la langue anglaise.

Une 36ème édition du congrès Icann placée sous le signe de la pluralité culturelle. © Icann

C'est lors de son trente-sixième meeting international que l'organisation a officialisé la chose. Les domaines internationalisés ou IDN (Internationalized Domain Names) sont désormais une réalité après des salves de tests effectuées ces dernières années. Une bonne nouvelle pour de nombreuses personnes non familiarisées avec la langue de Shakespeare et les alphabets occidentaux.


La transformation des noms de domaine en vidéo. © Icann

La procédure mise en œuvre pour déployer le dispositif est dite accélérée (Fast Track). Ce terme désigne un mécanisme qui permet l'introduction d'un nombre limité de noms de domaine IDN. Le français en sera bénéficiaire avec ses caractères diacritiques (accentués). Parmi les langues concernées on compte par exemple l'arabe, le chinois simplifié, le chinois traditionnel, le coréen, le grec, l'hébreu l'hindi, le japonais, le persan, le russe et le tamoul.

Un grand pas en avant pour l'Icann, mais aussi pour la lutte contre la fracture numérique à l'échelle planétaire. Peut-on cependant craindre une communautarisation plus forte sur ce réseau jadis censé rapprocher les hommes ?

Cela vous intéressera aussi