Tech

Microsoft Windows : après Vista, voici Seven !

ActualitéClassé sous :informatique , Microsoft , Windows

Alors que Vista commence à peine à entrer dans les foyers, que les utilisateurs spéculent sur l'arrivée prochaine d'un Service Pack 1 (pas avant le quatrième trimestre 2007, selon nos sources...), le Géant de Redmond (on se demande s'il lui arrive de respirer...) annonce déjà la prochaine mouture de son système d'exploitation, Windows Seven.

Windows Vista.

Mais ce Windows-là ne devrait plus ressembler à ce que nous connaissons. Il semblerait même que Vista soit considéré par son éditeur comme une version intermédiaire, une sorte de "tremplin" entre XP et un futur déjà annoncé (noms de code Vienna, Blackcomb...), et maintes fois repoussé à une date ultérieure à la suite de difficultés techniques.

De fait, beaucoup d'utilisateurs ont été déçus par Vista, dont l'apparence ne rompt pas franchement avec XP, et n'apporte aucun élément réellement novateur. Au contraire, lourdeur et instabilité sont les reproches qui lui sont faits régulièrement, y compris de la part de constructeurs, comme Acer, le numéro quatre mondial des fabricants d'ordinateurs portables.

Selon une déclaration de Gianfranco Lanci, patron de la firme taïwanaise, faite au Financial Times lundi dernier, Vista déçoit toute l'industrie au point que de nombreux clients professionnels demandent que le "vieux" XP soit réinstallé sur leurs nouvelles machines. Et il surenchérit en déclarant qu'à son avis, personne n'achète un nouvel ordinateur pour bénéficier de Vista, un système d'exploitation lancé en grandes pompes en janvier 2007, qui n'est pas suffisamment mûr et dont la stabilité pose un réel problème.

Justement, d'où vient ce problème ?

Windows Vista est avant tout un ensemble de technologies nouvelles, mais dont la majorité n'est pas encore exploitée, même si chez les éditeurs les nouvelles générations de logiciels sont en voie de développement. Mais en attendant, ces nouveaux pans de programme tournent réellement, sans réelle utilité et sans autre effet que d'alourdir un ensemble déjà bien chargé et grand consommateur de ressources.

Et de fait, beaucoup d'observateurs considèrent Vista comme une position intermédiaire, qui aurait été diffusée à la hâte par Microsoft en raison de la durée de mise au point de la prochaine génération d'OS qui devrait être inaugurée par Seven, maintenant annoncée pour 2010. Huit ans après XP, ça fait beaucoup... Vista serait donc ainsi une sorte de remake de Millenium, trait d'union entre Windows 98 et XP, qui n'a jamais convaincu.

Selon les informations tant officielles (annoncées lors du Microsoft's Global Exchange, qui s'est tenu la semaine dernière à Orlando) qu'officieuses, Seven devrait davantage bousculer les habitudes et introduire divers changements majeurs, telle la fameuse interface vectorielle tant de fois évoquée dans la presse spécialisée et qui ne cesse de jouer les serpents de mer... Mais il faudra vraisemblablement attendre l'arrivée de Seven pour voir exploitées à fond les nouvelles briques logicielles apportées par Vista.

Toujours selon Microsoft, Windows Seven (et on suppose que ce nom sera définitif) est actuellement en voie de développement et devrait être proposé à la vente en 2010 au plus tôt. Cinq ans entre XP et Vista pour une évolution mineure, trois ans seulement entre Vista et Seven pour un réel bond technologique... n'est-ce pas encore un indice ?

Cela vous intéressera aussi