En plus d’être pliable, le Galaxy Fold de Samsung concentre les composants les plus puissants du moment. © Samsung

Tech

L'écran pliable du Samsung Galaxy Fold soulève des inquiétudes

ActualitéClassé sous :smartphone , smartphone pliable , Samsung Galaxy Fold

Des journalistes ayant testé le Galaxy Fold ont pu constater que l'écran pliable se dégradait rapidement et se déformait dans certains cas. Samsung vient de réagir et livre quelques explications.

Samsung a commencé à fournir des échantillons de son Galaxy Fold dans les rédactions de la presse spécialisée. Le mobile à l'écran pliable de 7,3 pouces a donc été testé et éprouvé par des dizaines de journalistes. Il apparaît qu'à l'usage, l’écran pliable a laissé des marques, des déformations ou des dysfonctionnements. C'est notamment le cas chez notre confrère CNBC, où une partie de l'écran du Fold s'est mise à scintiller au bout de la première journée d'utilisation. D'autres montrent des photos où l'on peut voir que l'écran du mobile est déformé et inutilisable après seulement quelques jours.

Il faut préciser que dans certains cas, les journalistes ont retiré le film adhérant à l'écran pliable. Une très mauvaise idée car il ne s'agit pas réellement d'un film de protection. L'enlever vient dégrader très rapidement la structure même de l’écran. Ceci-dit, Samsung n'avait pas précisé ce « détail » aux journalistes. Mais dans les autres cas, l'apparition de défauts ne provient pas de l'absence de ce film.

Des échantillons différents des versions commerciales

Pour Samsung, c'est forcément une très mauvaise publicité alors que le Fold vient inaugurer cette toute nouvelle tendance des mobiles à écran pliable. Le constructeur a donc immédiatement publié un communiqué et récupéré les modèles de tests qui posaient problème. Samsung a effectivement précisé qu'il ne faut surtout pas retirer la couche protectrice, ni d'ailleurs en ajouter une. La société a également justifié la possibilité de défauts en précisant que les modèles en question font partie des unités de pré-production et sont différents des versions commercialisées.

  • Des journalistes ont pu tester le Galaxy Fold, le smartphone à écran pliable de Samsung.
  • Ils ont constaté que l’écran pliable se dégradait rapidement.
  • Samsung a récupéré les modèles défaillants et publié un communiqué explicatif. 
  •  
  •  
Pour en savoir plus

Le Galaxy Fold, le premier smartphone pliable signé Samsung

Louis Neveu, article du 21/02/2019

Avant de dévoiler sa gamme Galaxy S10, Samsung a présenté son très attendu Galaxy Fold. Le mobile se déplie à la façon d'un livre et offre les dimensions d'une petite tablette. En plus de la nouveauté technologique, le mobile est un monstre de puissance.

Après des mois d'intrigues et des années de rumeurs, Samsung vient enfin de dévoiler son fameux smartphone pliable. Il faut rappeler que le Coréen avait été doublé début janvier par Royole avec son FlexPai puis Xiaomi avec son Infinity Flex Display, mais aujourd'hui Samsung a mis le paquet en consacrant une bonne partie de sa conférence pour la présentation du Galaxy Fold. Une conférence qui arrive à point pour devancer des concurrents qui devraient dévoiler leurs propres mobiles pliables dès le premier jour du Mobile World Congress à Barcelone.

Plié, le Galaxy Fold dispose d'un petit écran de 4,6 pouces. Le smartphone est épais et peu avenant au premier abord. Lorsqu'il est déplié, à la façon d'un livre que l'on ouvre, c'est un écran presque dénué de bordures de 7,3 pouces avec un ratio de 21:9 qui est disponible. Une diagonale qui se rapproche de celle d'un iPad Mini. La dalle souple repose sur la nouvelle technologie Dynamic Amoled que l'on retrouve également sur le nouveau Galaxy S10. Elle délivre un meilleur rendu des couleurs et accentue les contrastes. Une fois déployé, il est possible d'afficher jusqu'à trois applications côte à côte. Lors de la conférence, Samsung a expliqué que les ingénieurs ont passé beaucoup de temps à peaufiner la charnière du mobile afin que le dépliage soit sûr. Il faut dire que sur ce point le modèle présenté par Royole laissait dubitatif.

Replié, le Galaxy Fold est doté d’un petit écran de 4,6 pouces. Déployé, il se transforme en une tablette de 7,3 pouces dont la charnière est presque invisible. © Samsung

Plus haut que le très haut de gamme

Outre l'originalité de l'écran pliable, le mobile devrait être doué en photo. Il dispose de trois modules avec un ultra grand angle de 16 mégapixels, un grand angle de 12 mégapixels et enfin un zoom de 12 mégapixels. Pour les selfies, il possède un module de 10 mégapixels. Ce n'est pas tout, lorsqu'il est déployé ce sont deux autres capteurs de 9 et 10 pixels qui se trouvent sur l'écran en mode tablette. À l'intérieur, Samsung a opté pour la puce Qualcomm Snapdragon 855, autrement dit la plus puissante du moment. Elle est accompagnée de 12 Go de mémoire vive, une quantité inédite alors que OnePlus proposait déjà une version de son OnePlus 6T dotée de 10 Go de mémoire vive. Reste à savoir si cette mémoire est véritablement exploitée, ou s'il s'agit de faire plus fort que les autres. Au niveau du stockage, Samsung fait également dans la démesure avec 512 Go de capacité.

Question autonomie, difficile de dire si la batterie de 4.380 mAh à charge rapide tiendra la route, surtout si le smartphone est beaucoup utilisé en mode tablette. Le Galaxy Fold devrait être commercialisé en France lors du second semestre de cette année. Le prix de l'innovation : 2.000 euros ! Reste à savoir si un tel mobile correspondra à un véritable usage...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi