Tech

Samsung Galaxy A9 : un smartphone hors normes mais pas tout-terrain

ActualitéClassé sous :smartphone , Samsung , Samsung Galaxy

Débarqué chez Orange en exclusivité à la mi-novembre, le Samsung Galaxy A9 est le premier mobile doté de quatre modules photos sur son dos. Futura s’interroge sur l’intérêt d’une telle capacité sur un mobile de moyenne gamme et sur les ambitions d’un ténor du smartphone.

En octobre, Samsung dévoilait en fanfare son Galaxy A9. Le Coréen semblait donner autant d’importance à ce smartphone positionné dans milieu de gamme qu’à ses téléphones vedettes. Outre sa fiche technique tournée vers le haut de gamme, il faut dire que le mobile dispose d’une particularité. C’est le premier à être doté de quatre capteurs photo sur son dos. Autre particularité, pour la France, ce Galaxy A9 n’est commercialisé que par Orange. Est-ce que cette course aux capteurs est le gage de réaliser de meilleurs clichés pour autant ?

La promesse : un milieu de gamme qui veut ressembler aux smartphones vedettes

Samsung n’est pas réputé pour ses modèles de milieu de gamme. Avec son Galaxy A9, considérerons que le constructeur vient tester ses capacités de séduction sur ce secteur. Grand format avec ses 6,3 pouces, son dos en verre et ses finitions propres aux smartphones vedettes, le mobile montre qu’il veut flirter avec le haut du panier. En plus de ses quatre capteurs photo dorsaux, il est équipé d’un écran Amoled. On pourrait effectivement le reclasser dans la gamme supérieure, d’autant qu’il dispose de 6 Go de mémoire vive et d’une capacité de stockage de 128 Go, extensible de 512 Go via la carte micro-SD. Seul, son processeur, en retrait par rapport aux modèles haut de gamme, fait la différence. Étonnamment, la marque n’a pas misé sur ses fameuses puces maisons, les Exynos. Le mobile enferme un SoC Snapdragon 660 cadencé à 2,2 GHz. Enfin, le mobile est doté d’une batterie d’une capacité conséquente (3.800 mAh).

Avec son design de mobile haut de gamme, son dos de verre et son écran de 6,3 pouces Amoled, le Galaxy A9 reprend les attributs physiques des smartphones vedettes. Extérieurement, il ne lui manque qu'une encoche, mais Samsung n'aime pas ce procédé. © Samsung

La killer option : 1, 2, 3... et 4 capteurs photos

Deux capteurs, c’est devenu commun sur les mobiles du moment. L’Huawei Mate 20 Pro était allé plus loin avec un capteur surnuméraire monochrome. Avec son Galaxy A9, Samsung montre que sur un mobile positionné sur le moyen de gamme, il peut faire encore plus fort en proposant quatre capteurs ! À ce rythme, prochainement, il sera difficile d’éviter de prendre un bout de doigt lors des clichés... Au programme : un très grand angle de 120° de 8 mégapixels (f/2,4), un téléobjectif de 10 mégapixels pour un zoom optique X2 (f/2.4), un capteur de 24 mégapixels proposant un grand angle ouvrant à f/1,7, et enfin, un module de 5 mégapixels dédié à la profondeur de champ (f/2,2). Reste à savoir si tous ces capteurs sont bien tous utiles et s’ils apportent vraiment un plus par rapport aux autres configurations de modules photos. Rappelons tout de même que le Pixel 3 de Google fait très fort avec un seul et unique capteur. Pour aller un peu plus loin, Samsung montre que, même sur un mobile de moyenne gamme, il peut exploiter l’IA, avec des modes de détection automatiques de scène ou de situation.

Le Samsung Galaxy A9 est le premier à disposer de quatre modules photos sur le dos. Chacun d'eux a ses spécificités. © Samsung

La Chine ne tremblera pas face au Galaxy A9

Le moyen de gamme est la zone trouble de Samsung. Avec ce Galaxy A9, il veut certainement redorer son blason. Difficile de savoir si le constructeur vient éprouver la présence de quatre capteurs sur un milieu de gamme limité en vente chez Orange pour venir ensuite l’exploiter sur son terrain de jeu préféré, le haut de gamme. Si c’est le cas, l’arrivée du Huawei Mate 20 Pro a dû suffisamment faire trembler Samsung pour qu'il réagisse. Pour le reste, étant donné son tarif, le mobile va avoir du mal à se faire une place par rapport à un OnePlus 6T moins onéreux et clairement supérieur en puissance, ou encore un Oppo RX17 Pro qui sait se défendre pour le même tarif. Au final, même la version light du Oppo RX17 Neo n’est pas loin derrière ce Galaxy A9. Si elle est limitée à 4 Go de mémoire vive, elle dispose du même SoC pour 349 euros.

Un prix et une exclusivité qui questionnent

Vendu exclusivement par Orange, mais disponible aussi chez Rakuten en commande via Hong-Kong, le mobile de Samsung est commercialisé au tarif de 580 euros sans abonnement. Avec abonnement, Orange le propose pour 1 euros avec un abonnement de près de 50 euros/mois pendant un an puis, 65 euros/mois ensuite (engagement 24 mois). Son tarif reste supérieur à un modèle haut de gamme comme le OnePlus 6T, ou son prédécesseur tout aussi musclé. C’est sans doute le prix de l’innovation avec la présence des quatre modules photos. Samsung compte sans doute faire adopter son smartphone par les abonnés via des forfaits semblant minorer son tarif. Dans tous les cas, difficile de comprendre la stratégie du constructeur avec ce fameux Galaxy A9.

L’avis de Futura

Après la course aux mégapixels, voici la course au nombre de capteurs. Avec quatre modules photo, pas évident de savoir, sans réaliser des tests poussés, si cette force de frappe vient apporter une réelle différence dans la qualité des clichés ou leur format. On peut supposer qu’au-delà de trois capteurs, l’intérêt est limité. Pour Samsung, il s’agit sans doute de montrer à Huawei qu’il est possible d’apporter des innovations même sur du milieu de gamme. C’est sans doute aussi l’occasion de tester cette combinaison sur un modèle, sans venir « plomber » pour autant un nouveau smartphone vedette en cas d’échec. Pour le reste, si le mobile à l’aspect d’un modèle proche du haut de gamme, notamment grâce à ses finitions et son écran Amoled, sa fiche technique reste en deçà de certains smarphones chinois coûtant bien moins cher.

Fiche technique

  • OS : Android 8
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 660
  • Mémoire vive : 6 Go
  • Stockage : 128 Go (Ext. 512 via microSD)
  • Taille d'écran : 6,3 pouces
  • Définition : 2.220 × 1.080 (18:9) Amoled
  • Appareil photo : 24 mégapixels (f/1.4), 10 mégapixels (f/2.4), 8 mégapixels (f/2.4), 5 mégapixels (f2.2).  Façade : 24 mégapixels.
  • Batterie : 3.800 mAh
  • Particularités : prise casque / 4 modules photos sur le dos
  • Samsung commercialise via Orange, le premier mobile doté de quatre capteurs photos sur le dos.
  • Difficile de savoir si la présence de tous ces capteurs est vraiment un plus, alors qu'un seul suffit au Pixel3 de Google.
  • Le smartphone à l'allure premium se positionne dans le milieu de gamme.
  •  
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi