La recette du guacamole nous vient tout droit du Mexique. Elle fait même partie, depuis 2010, du modèle culturel inscrit au Patrimoine mondial immatériel de l’Unesco. Son ingrédient principal : l’avocat. Et pour cause. Dans la langue locale de l’époque préhispanique, le terme guacamole signifiait tout simplement « sauce à l’avocat » !

Il existe aujourd’hui beaucoup de recettes de guacamole. Certains se contentent même d’écraser un avocat avec du sel. Celle proposée aux Éditions Flammarion par Bernard Laurance comporte quelques petits plus qui lui donne un goût unique.

Le + Santé de la recette

L'avocatavocat est le fruit d'un arbrearbre originaire d'Amérique centrale et du Sud. C'est un aliment riche en caloriescalories. Mais les lipideslipides qu'il renferme sont considérés comme de bons gras. Des gras insaturés réputés pour ne pas nuire à la santé cardiovasculaire.

L'avocat contient également nombre d'antioxydantsantioxydants qui protègent notre corps contre les dommages causés par les radicaux libresradicaux libres. Il est ainsi conseillé aux femmes d'en consommer pendant leurs règles, car il sait contenir les inflammationsinflammations et notamment celles de l'endomètreendomètre.

Par ailleurs, l'avocat est riche en fibres. N'y pensez toutefois pas trop dans le cadre d'un régime amaigrissant. Plutôt pour donner un coup de pouce à votre transit intestinaltransit intestinal. Et l'avocat contient aussi de nombreuses vitaminesvitamines : C et E, mais également B5 et K. Ce qui en fait, entre autres, un aliment conseillé aux diabétiquesdiabétiques pour son impact positif sur la glycémieglycémie.

Enfin, l'avocat peut servir à confectionner soi-même de nombreux produits de beauté : démaquillant, soin pour le contour des yeuxyeux, masque pour le visage, etc. Riche en acides grasacides gras, il aide à réhydrater la peau et favorise la production de collagènecollagène.

Ingrédients
4 personnes


Temps de préparation15 minutes
2 avocats bien mûrs
1 tomate
1 demi-oignon blanc
1 petite échalote
1 petite gousse d’ail
Coriandre fraîche
Jus d’un demi-citron vert
Tabasco (ou un petit piment rouge oiseau)
Sel
<p>© Amélie Roche, tous droits réservés</p>
Guacamole et tortillas « maison » croustillantes

© Amélie Roche, tous droits réservés

Préparation de larecette


Il est important de trouver des avocats mûrs ! Le mieux étant bien sûr de trouver un gros avocatavocat typique d'Amérique centrale ou du sud.

Par contre dans ce cas, il n'en faudra qu'un et peut-être même mettre un peu plus des autres ingrédients (comme 2 tomatestomates). Ouvrez et dénoyautez les avocats. Récupérez la chair avec une cuillère à soupe et placez-la dans un large bol. Écrasez à la fourchette (surtout pas au mixeur !).

J'adore laisser quelques morceaux plus gros et ne pas avoir une purée trop lisse. Ajoutez la tomate coupée en petits cubes en gardant bien le jus qui est acide et qui va empêcher l'oxydationoxydation de l'avocat.

Le Tabasco est la solution la plus simple et rapide, mais vous pouvez mettre un peu de piment frais. Mettez quelques gouttesgouttes en quantité suffisante à votre résistancerésistance au piment.

Ajoutez la coriandrecoriandre fraîche, lavée et finement ciselée. Une bonne poignée de coriandre est nécessaire. Versez également le jus de citron vert, l'oignonoignon, l'ailail et l'échaloteéchalote, tous trois finement hachés. Mélangez le tout. Salez et goûtez pour ajuster les ingrédients. Versez le guacamole dans un bol et placez un film alimentaire en contact direct pour éviter au maximum son oxydation.

Le guacamole se mange le jour même ou alors le lendemain s'il est bien sous son film au contact. À déguster avec des tortilla chips.

Illustration des conseils du cuisinier

Les conseils ducuisinier

Le guacamole fait partie de mes classiques ! Je suis allé plusieurs fois à Mexico et je vous donne la version que je déguste souvent là-bas. Il y a bien sûr des variations régionales et familiales et chacun pourra y ajouter son « petit grain de sel ». Je vous donne aussi ma recette des tortillas chips « maison » que vous voyez en photo. J'ai fait plein d'essais différents pour arriver à les obtenir très fines et croustillantes. Il vous faudra cependant un ingrédient très particulier : la « masa harina » une farine de maïsmaïs nixtamalisée. La farine de maïs classique n'a pas vraiment la possibilité de se former en pâte, il faut donc la traiter et c'est le cas cette farine spécifique.