Pose d'une porte en rénovation. © DR

Maison

Comment renforcer sa porte d’entrée ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , Bâtiment , Sécurité

Renforcer sa porte d'entrée fait partie des mesures de sécurité indispensables pour éviter toute tentative d'effraction. Mettre en place un dispositif d'identification à l'entrée de son domicile est entre autres une idée ingénieuse. Il est en effet prudent de sécuriser la porte principale afin de dissuader les malfaiteurs.

Lors des tentatives d'intrusion, les cambrioleurs attaquent en premier lieu la serrure. Un pied-de-biche ou une pince spécifique suffit pour fracturer rapidement cette dernière si elle est peu résistante.

Choisir une serrure plus résistante

Installer une serrure multipoints garantit ainsi une meilleure résistance. Composée de trois à cinq emplacements de verrouillages verticaux et latéraux, elle offre une protection optimum contre les effractions. Le système d'ouverture et de fermeture de l'ensemble des verrous est actionné d'un simple tour de clé (non-copiable) et d'un jeu de tringleries. Privilégiez les serrures estampillées A2P, car elles garantissent une durée moyenne de résistance aux effractions. Par ailleurs, le cylindre d’une serrure qui dépasse à l'extérieur de la porte facilite la tâche aux cambrioleurs. Cet élément doit idéalement arriver à fleur de porte. Une distance supérieure à trois millimètres permet aux malfaiteurs de l'attraper, puis de le casser à l'aide d'une pince. Choisissez ainsi les bonnes dimensions et un modèle hautement sécurisé : antiperçage, anticrochetage et anticasse. Il est en outre plus judicieux d'ajouter une poignée blindée pour protéger le cylindre contre l'arrachage et le perçage.

Ajouter des renforts de paumelles

Il est nécessaire d'évaluer les points faibles de la porte d'entrée : un dormant facile à tordre ou un ouvrant pas assez solide. Les systèmes à douilles et les renforts sur platine empêchent les cambrioleurs de dégonder la porte avec un pied-de-biche. Ils sont indispensables si la porte ne dispose pas de paumelles spécifiques ou traditionnelles. Les renforts sur platine, constitués d'une pièce mâle et d'une pièce femelle, se fixent dans l'épaisseur du dormant et de l'ouvrant. Autrement, une cornière anti-pince est un élément efficace pour bloquer le passage d'un pied-de-biche ou d'une pince. N'oubliez pas non plus de renforcer le bâti de la porte. L'ajout d'une plaque blindée ou d'un cadre métallique sécurise le cadre contre toute tentative de perçage.

Installer un entrebâilleur de sécurité

Outre le judas et l'œilleton, l'entrebâilleur permet de voir les visiteurs sans leur permettre d'entrer. Il renforce la sécurité de la porte principale en ajoutant une retenue supplémentaire à son ouverture. Il est décliné en modèle à chaîne équipé d'une clé et en modèle rigide. Ce dernier est majoritairement conçu en Inox ou en laiton. Il s'harmonise aussi avec la décoration intérieure de la maison et sert en même temps de frein élémentaire au forcing.

Acheter un bloc-porte blindé

Optez sans hésiter pour cet ensemble complet de blindage. Ce dispositif de défense se compose d'une double tôle d'acier (intérieur et extérieur), de systèmes antidégondage, d'une serrure multipoints, d'un entrebâilleur et d'un judas optique. Il offre ainsi une sécurité maximale, une bonne isolation thermique et phonique. De plus, il s'intègre parfaitement dans n'importe quel décor grâce à un large choix d'habillage.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi