Cela vous intéressera aussi

Une porteporte d'entrée en boisbois peut se poser à neuf ou en rénovationrénovation. Voici les étapes à suivre pour monter un bloc-porte.

1) Travail en rénovation d'une porte d'entrée en bois

En rénovation, il va dans un premier temps falloir préparer l'espace qui accueillera la porte. Débondez l'ancienne porte, détourez au cutter, et enlevez les mouluresmoulures de finition avec un ciseau à bois et un maillet. Les pattes de scellement se coupent à la meuleuse ; reste ensuite à dégager le bâti, à retirer l'ancien joint en cimentciment et à rectifier la maçonneriemaçonnerie. Tout est prêt pour accueillir votre nouvelle porte en bois.

2) Préparer la nouvelle porte d'entrée en bois

À neuf comme en rénovation, séparez le bâti de votre nouvelle porte et positionnez-le sur son futur emplacement en le posant sur des cales de 5 mm. Tracez les repères, sur la maçonnerie comme sur le bâti, et vérifiez les niveaux. Percez les trous de fixation, et chevillez, puis posez un joint au sol qui va remonter de 10 cm de chaque côté. Vissez le bâti, et vérifiez les niveaux. Vous pouvez alors poser votre porte et sa poignée.

3) Le travail de finition de la porte d'entrée en bois

Finissez en étanchéifiant votre porte en bois. Pour ce faire, à l'extérieur, placez un fond de joint entre le bâti et la maçonnerie, déposez du siliconesilicone ; à l'intérieur, insérez un isolantisolant, puis installez les profils de finition en haut et sur les côtés de votre porte.

Pense-bête : au moment de réaliser l'étanchéitéétanchéité de votre porte, pensez bien à utiliser du silicone spécial extérieur.