L’arachide, ou cacahuète, est à l’origine d’une grave allergie alimentaire. © mahirart, Fotolia

Santé

Arachide

DéfinitionClassé sous :Allergies , arachide , légumineuse

L’arachide, ou Arachis hypogaea, est une plante tropicale et subtropicale de la famille des légumineuses. Originaire d’Amérique du sud, elle pousse aussi ailleurs dans le monde (Afrique, Asie). De la même famille que les haricots, pois, fèves, lentilles, la plante a pour particularité d’enterrer ses fruits après la fécondation. L’arachide est aussi appelée cacahuète, ce terme désignant plutôt la graine trouvée dans la coque.

Du point de vue nutritionnel, l’arachide est connue pour être riche en protéines (25 à 30 %) et en lipides (environ 50 %). L’arachide peut être une source intéressante en niacine (vitamine B3), et en minéraux zinc, phosphore, magnésium, cuivre et manganèse. Les graines sont consommées grillées, natures ou salées. Il existe aussi du beurre d’arachide, de l'huile d'arachide, de la farine d’arachide… La présence d’arachide dans certains produits alimentaires représente un risque pour les personnes allergiques.

L’allergie aux arachides

L’allergie à l’arachide est une allergie alimentaire fréquente qui apparaît souvent pendant l’enfance et qui a tendance à persister à l’âge adulte. Cette allergie sévère peut provoquer une réaction anaphylactique grave pouvant même conduire au décès. Le traitement en cas d’urgence consiste à injecter de l’adrénaline. La réaction allergique se manifeste par différents symptômes intestinaux (diarrhées, nausées, vomissements), cutanés (éruptions), respiratoires, cardio-vasculaires… Les patients touchés par cette allergie doivent absolument éviter l’allergène, même à faible dose.

Différents traitements sont développés pour traiter l’allergie aux arachides. En 2017, un petit essai clinique australien a montré l’efficacité de l’utilisation de probiotiques associés à des protéines d’arachide chez des enfants allergiques. D’autres protocoles ont cherché à désensibiliser des patients en les exposant à des doses croissantes d’allergène. En novembre 2018, dans une étude parue dans NEJM, Aimmune Therapeutics a obtenu des résultats encourageants avec son produit AR101 chez des jeunes âgés de 4 à 17 ans. Grâce à ce traitement, 67 % des patients pouvaient manger deux arachides.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Du venin pour traiter le diabète, l'obésité et les allergies  Dans le sud de la Belgique, une équipe de recherche travaille sur un sujet un peu particulier. En utilisant du venin prélevé sur des animaux sauvages, des scientifiques espèrent développer des traitements contre le diabète, les allergies ou encore l’obésité. La chaîne Euronews nous en dit plus au cours de cet épisode de Futuris.