Professionnel du secteur paramédical, le diététicien est un spécialiste de la nutrition et de l'équilibre alimentaire. © metamorworks, Adobe Stock.
Sciences

Diététicien

MétierClassé sous :Métiers , diététicien , diététicienne

Adepte du bien manger et inconditionnel du fait maison ? Partage ta passion en devenant diététicien et en aidant tes patients à rétablir leur équilibre alimentaire. A la croisée entre cuisine, santé et psychologie, le diététicien est le garant d’une bonne hygiène de vie.

Spécialiste de la nutrition, le diététicien intervient auprès de patients de tous âges afin de les conseiller et de les rééduquer en matière de régime alimentaire. Quelle que soit la pathologie dont souffre le patient (diabète, cholestérol, allergie alimentaire, anorexie, boulimie, surpoids…), le diététicien va s’entretenir avec son patient afin de connaître ses habitudes alimentaires, poser un diagnostic et définir avec lui un programme alimentaire adapté et des objectifs chiffrés. Le diététicien va ainsi établir un programme nutritionnel composé généralement de menus à respecter, couplés à des séances d’activité sportive, qui tiendra compte de la valeur nutritionnelle des aliments, de la dépense énergétique du patient et d’une prise éventuelle de médicaments.

En hôpital ou maison de soins, le diététicien va travailler en collaboration avec le médecin nutritionniste notamment, pour assurer le suivi de ses patients depuis leur prise en charge jusqu’à l’élaboration des repas.
S’il exerce en restauration collective, le diététicien est en charge de la qualité nutritionnelle des repas proposés. Avec le cuisinier et les gestionnaires, il élabore le cahier des charges et s’assure du respect des législation en vigueur en termes d’hygiène et d’alimentation. Il peut également être consulté pour l’aménagement des locaux ou le choix des équipements des cuisines.

Le diététicien libéral va quant à lui recevoir des patients qui souhaitent perdre un peu de poids ou retrouver un équilibre alimentaire. Il va surtout leur donner des conseils en matière d’alimentation et établir des régimes adaptés en fonction de leur objectif et de leurs éventuelles pathologies.

Certains diététiciens font le choix de se spécialiser, notamment dans le domaine sportif. Il conseille alors les athlètes dans le but d’améliorer leurs performances et leurs capacités sportives en fonction de leur programme d’entraînement et de leurs compétitions.

Enfin les diététiciens peuvent également travailler dans la recherche ou dans le secteur agro-alimentaire afin d’élaborer de nouveaux produits.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier de diététicien fait appel à de nombreuses compétences et qualités :

  • avoir des connaissances en économie et biologie pour élaborer les menus ;
  • savoir mettre en place un plan de soin diététique personnalisé ;
  • connaître les valeurs nutritionnelles des aliments ;
  • être à l’écoute de ses patients ;
  • avoir un grand sens relationnel ;
  • savoir faire preuve d’empathie, de patience et de pédagogie ;
  • avoir du tact et être diplomate ;
  • savoir faire preuve de psychologie ;
  • être rigoureux et organisé.
Le diététicien fait un diagnostic précis de l'état du patient afin de lui proposer un programme personnalisé adapté en matière d'équilibre alimentaire. © Africa Studio, Adobe Stock.

Les conditions de travail 

Le diététicien travail en horaires réguliers, en journée. Il peut collaborer avec d’autres professionnels comme des médecins généraliste, des médecins nutritionnistes, des kinésithérapeutes, des psychologues… S’il exerce dans l’industrie agro-alimentaire, ses horaires seront des horaires de bureaux classiques. En tant que libéral, les conditions de travail vont dépendre du volume d’activité à assurer.

Comment devenir diététicien?

Un niveau bac + 2 minimum est nécessaire pour exercer le métier de diététicien :

  • BTS Diététique ;
  • DUT Génie biologique, option Diététique ;
  • Licence professionnelle Métiers de la santé : nutrition, alimentation – Parcours Prévention et innovation culinaire, Parcours Nutrition appliquée, Parcours Diététique, Parcours Nutrition et alimentation humaine, Parcours Alimentation, santé  ;
  • Master Nutrition et sciences des aliments.

Le salaire d’un diététicien

En tant que salarié du secteur public hospitalier, un diététicien débutant touchera environ 1600 euros brut par mois. En fin de carrière, son salaire peut atteindre les 3100 euros mensuel. En libéral, son salaire va varier en fonction de son lieu de travail et de son volume de clientèle. 

Les perspectives d’évolution d’un diététicien

Un diététicien évoluant en milieu hospitalier pourra évoluer au fil des échelons et des grades vers un poste de cadre de santé. Plusieurs concours paramédicaux lui sont également ouvert après plusieurs années d’expérience, ainsi que le concours du professorat d’économie sociale et familiale (ESF). S’il exerce en restauration collective, le diététicien peut évoluer vers un poste de responsable qualité. Enfin, il peut décider de se lancer en libéral et ouvrir son propre cabinet.

 Entreprises qui emploient des diététiciens

  • Hôpital, clinique ;
  • collectivité territoriale ;
  • centre sportif ;
  • cabinet libéral ;
  • industrie agro-alimentaire.

Maman, mon métier, c’est un vrai régal ! J’aide des personnes de tous âges à retrouver un équilibre et un régime alimentaire sain et adapté à leur façon de vivre. Pour cela je tiens compte de leurs objectifs, de leurs problèmes de santé éventuels, de leurs habitudes alimentaires et je leur propose des menus équilibrés mais toujours gourmands pour ne pas les frustrer. Je peux aussi bien exercer avec des enfants qu’avec des personnes âgées et c’est ça qui me plaît. Je vois ainsi différents types de pathologies et je dois ainsi sans arrêt m’adapter et me réinventer. Je dois être à la fois créatif et très rigoureux et donner envie aux gens de bien manger et de se faire plaisir en mangeant des aliments sains.