Allergie alimentaire et intolérance alimentaire ne résultent pas du même mécanisme. Mais les symptômes peuvent se rejoindre. © silentalex88, Fotolia

Santé

Allergie alimentaire et intolérance alimentaire : quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :Allergies , allergie alimentaire , intolérance alimentaire

Si certains symptômes — notamment digestifs — se ressemblent, l'allergie alimentaire et l'intolérance alimentaire sont deux réactions bien différentes à l'ingestion d'un aliment particulier. La première est immunitaire, l'autre pas.

Lorsque l'on consomme un aliment, on subit parfois quelques effets indésirables. Ces réactions alimentaires peuvent être divisées en deux grandes catégories : les allergies alimentaires et les intolérances alimentaires. D'un point de vue scientifique, la grande différence entre les deux, c'est que l'allergie est le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire. Alors que l'intolérance correspond à une réponse physiologique sans rapport avec le système immunitaire.

Ainsi en cas d'allergie alimentaire, les anticorps réagissent au contact d'un allergène spécifique. Ils provoquent la libération massive de médiateurs chimiques responsables de l'apparition de symptômes qui peuvent être plus ou moins graves : nausée, dermatite, gonflement de la gorge, respiration sifflante ou difficultés respiratoires. Le lait, les œufs, les arachides, les noix, le soja, le blé, les poissons, les fruits de mer, la moutarde et les sulfites sont responsables de la majorité des allergies alimentaires.

Que ce soit en cas d’allergie ou d’intolérance, l’éviction est la règle de base. © bubutu, Fotolia

Allergie et intolérance, pas toujours faciles à distinguer

En cas d'intolérance alimentaire, la réaction résulte en revanche du fait que l'organisme se montre incapable de métaboliser un aliment ou l'un de ses composants ; que ce soit dû à une caractéristique de l'aliment en question ou à une caractéristique de l'individu. Alors que les allergies sont déclenchées par des protéines, les intolérances peuvent être provoquées par n'importe quel composant. On peut par exemple être intolérant à un sucre tel le lactose ou à un composé pharmacologique comme la caféine.

Les symptômes de l'intolérance se concentrent généralement au niveau du système digestif : douleurs abdominales, diarrhées, etc. Mais ils peuvent aussi prendre la forme de maux de tête ou d'éruptions cutanées. D'où la difficulté parfois, pour un non-professionnel, de distinguer allergie et intolérance.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi