Les termes théine et caféine renvoient à une seule et même molécule. Dont les effets sur l’organisme s’avèrent différents qu’elle soit absorbée avec un thé ou avec un café. © robert, Fotolia

Sciences

Caféine ou théine : quelles différences ?

Question/RéponseClassé sous :chimie , thé , café

Certains sont résolument café. D'autres, plutôt thé. Le premier contient de la caféine. Le second, de la théine. Sont-ils différents et ont-ils les mêmes effets ?

Avant toute chose, tordons le cou à une idée reçue. Les appellations caféine et théine renvoient en effet à une seule et même molécule, la 1, 3, 7-triméthylxanthine, de formule chimique C8H10N4O2. Cet alcaloïde de la famille des xanthines est présent dans de nombreux aliments. Il présente un effet stimulant pour le système nerveux ainsi que cardio-vasculaire. Et si c'est le même que l'on retrouve dans le thé et dans le café, pourquoi deux noms pour le désigner ?

Pour le découvrir, il faut remonter jusqu'au détour des années 1820. C'est à ce moment que le chimiste allemand Runge extrait des grains de café, un composé chimique qu'il baptise Kaffein, qui se traduira en français par le terme caféine. Quelques années plus tard, un certain Oudry isole une molécule contenue dans les feuilles de théier. Il la baptise théine. C'est à la fin des années 1830 que l'on découvre que ces deux molécules sont en réalité identiques.

Il est communément admis que la consommation de 300 à 400 mg de caféine par jour n’entraîne aucun effet secondaire. © pixel2013, Pixabay, CC0 Creative Commons

Théine et caféine : excitant ou stimulant ?

Pourtant, le thé a la réputation d'être moins excitant que le café. Il y a plusieurs raisons à cela. D'abord, la concentration moyenne en caféine du thé ne dépasse pas les 200 mg.l-1. Celle du café, en revanche, peut allègrement dépasser les 1.000 mg.l-1 pour un expresso. Ainsi généralement, à quantité égale, le thé contient beaucoup moins de caféine que le café. Mais tout de même plus qu'un soda caféiné.

Par ailleurs, le thé s'avère riche en tanins qui ont pour effet de retarder l'assimilation de la caféine par l'organisme. C'est pourquoi l'on a tendance à dire que le thé stimule, sans énerver, là où le café excite. D'autant que le thé contient également de la théanine, un acide aminé aux propriétés relaxantes qui contrebalancent les effets excitants de la caféine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi