Planète

Classification des poissons

Dossier - Les poissons d'eau douce
DossierClassé sous :zoologie , poisson , animaux

Quels sont les poissons d'eau douce qui vivent près de chez nous ? De la lamproie, dite primitive, au brochet, féroce carnivore, faites connaissance avec ces animaux fascinants.

  
DossiersLes poissons d'eau douce
 

Les vertébrés aquatiques se divisent en trois grands groupes : les lamproies, les poissons cartilagineux et les poissons osseux. Zoom sur la classification des poissons.

Dans la classification des poissons, le brochet fait partie des poissons osseux. ©JikJik, DP

Les lamproies

Il s'agit de vertébrés basaux possédant une chorde et des vertèbres primitives, mais pas de mâchoire (les lamproies sont donc agnathes). Ce sont des ectoparasites hématophages qui se fixent sur leurs proies par un effet ventouse. Des dents creusent alors la chair tandis que la salive bloque la coagulation du sang de la victime. Ces organismes sont migrateurs et anadromes. Ils vivent en mer mais remontent les rivières pour aller pondre leurs œufs.

Les deux groupes suivants se composent d'organismes gnathostomes, c'est-à-dire possédant des mâchoires.

Les poissons cartilagineux, ou chondrichtyens

Les requins, raies et chimères se caractérisent par la présence d'un squelette complet mais cartilagineux. Ils sont également pourvus de 5 à 7 fentes branchiales sur leurs flans. Les squales possèdent des nageoires pectorales rigides et une nageoire caudale hétérocerque, c'est-à-dire asymétrique.

Les poissons osseux, ou ostéichtyens

Ces vertébrés, dont le squelette est plus ou moins ossifié, ne possèdent qu'une ouïe sur chacun de leurs flans. Un opercule recouvre en effet les différents arcs branchiaux. Ces organismes possèdent en grande majorité une vessie natatoire, jouant un rôle crucial dans la gestion de leur flottabilité, et une nageoire caudale homocerque, c'est-à-dire symétrique. Ce groupe comprend entre autres les dipneustes, les cœlacanthes et les actinoptérygiens, ou poissons à nageoires rayonnées. Ces derniers se divisent en deux groupes : les chondrostéens (le squelette n'est pas totalement ossifié, comme chez les esturgeons) et les téléostéens (leur corps est intégralement soutenu par des éléments osseux).