Le patient fumeur qui souffre d’un syndrome obstructif doit arrêter la cigarette. © Photographee.eu, Shutterstock

Santé

Syndrome obstructif

DéfinitionClassé sous :médecine , syndrome obstructif , asthme

Le syndrome obstructif se caractérise par une diminution du calibre des bronches.

Il peut être lié à un trouble de la ventilation comme l'asthme ou une maladie en rapport avec le tabagisme. Il est diagnostiqué grâce à la spirométrie qui mesure les volumes d'air ventilés. En effet, la diminution du rapport VEMS (le volume expiratoire maximal à la première seconde) sur CV (la capacité vitale) permet de définir le trouble obstructif.

Traitement du syndrome obstructif

Le syndrome obstructif est traité grâce à des bronchodilatateurs diffusés par inhalation : bêta-stimulants (salbutamol), anticholinergiques (bromure d'ipratropium) et corticostéroïdes. Ces médicaments permettent aussi de vérifier que le trouble est réversible.

L'arrêt du tabac est préconisé.

Ne pas confondre avec le syndrome obstructif urinaire et le SAOS

Il ne faut pas confondre le syndrome obstructif avec :

  • le syndrome obstructif urinaire : c'est un obstacle à l'excrétion urinaire ;
  • le syndrome d'apnées obstructives du sommeil, ou SAOS : c'est un rétrécissement du pharynx lié au relâchement musculaire pendant le sommeil.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La dépendance au tabac est-elle inscrite dans notre ADN ?  Le tabagisme est la première source de mortalité évitable dans le monde. Au-delà de la dépendance, fumer augmente le risque de cancers ou de maladies cardiovasculaires. Uwe Maskos, chef de l’unité Neurobiologie intégrative des systèmes cholinergiques à l’Institut Pasteur, nous parle des causes et conséquences du tabagisme durant cette interview.