Cela vous intéressera aussi

Le « Volume expiratoire maximal par seconde » (VEMS) correspond au volumevolume d'airair expiré pendant la première seconde d'une expiration dite « forcée », suite à une inspiration profonde. Il est mesuré par spirométrie, et permet de détecter diverses maladies bronchiques ou pulmonaires.

La spirométrie permet de mesurer les volumes et débitsdébits respiratoires, et donc d'évaluer la fonction respiratoire.

Pour déterminer le VEMS, le patient est assis, neznez bouché, et respire par la bouche à travers un embout relié au spiromètre. Il respire d'abord normalement, puis inspire et expire à fond. Le volume expiré pendant la première seconde d'une expiration aussi forte et rapide que possible est mesuré après une inspiration maximale. C'est le VEMS. Il correspond, normalement, à 80% du volume maximal inspiré. S'il est inférieur, cela dénote une diminution du débit, et donc une obstruction des voies respiratoires. Ce qui signale le plus souvent un asthme ou une BPCOBPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive).

Source : Larousse médical.